Tél:+228 92 42 51 78
latest

23 juin 2019

TOGO : LES PARTENAIRES D'AIMES-AFRIQUE SATISFAITS DE LA RÉALISATION DU PROJET SEPT


Dans le but d'apporter de l'espoir et offrir un soin de santé adéquat aux personnes démunies, l'ONG AIMES-AFRIQUE a initié le projet SEPT. Après un an de mise en œuvre, le projet est arrivé à terme ce mois de juin  avec une campagne d'opération foraine dans la ville d'Aného couplée de la présentation du rapport d'activité. Cette présentation a été faite en présence du chef de la délégation de l'Union européenne au Togo et du coordinateur du système des Nations Unies au Togo et l’ONG Aktion Pit Togohilfe.

Le projet Santé Espoir Pour Tous (SETP), au cours de sa phase de réalisation qui a duré une année, a  permis d’opérer au total 894 patients et de consulter 10.000 personnes sur l'ensemble du territoire.

"Pour nous c'est une satisfaction mais eu égard au besoin des patients qui n'ont pas pu être pris en charge, dans la région des Plateaux est des Savanes nous restons un peu dubitatif sur la satisfaction. Les résultats sont bons", a indiqué Dr Michel Kodom, président de l’ONG AIMES-AFRIQUE.



Selon Dr Michel Kodom, l'objectif fixé est de prendre en charge 500 patients. Mais à la fin plus de patients ont été bénéficiaires de la campagne.

"L'objectif initial qui est donc de prendre en charge  environ 500 patients dans les 5 régions a été atteint voire dépasser. Finalement nous avons opéré environ 850 patients. Au niveau des consultations, nous avons complètement doublé les objectifs fixés au départ ou nous avons plus de 10.000 patients consultés dans divers spécialités", a-t-il précisé. 

Ce résultat a été également salué par  Bruno Hanses, le chargé d’affaire de la délégation de l’Union Européenne au Togo 

"Je croix qu'on est plus que satisfait... Je suis profondément impressionné tout d'abord par le rapport qui n'est qu'un rapport sur la première année et on a dépassé de loin tous les objectifs qui ont été fixés", a-t-il affirmé. 

Le coordonnateur du système des Nation Unies au Togo, Dr Damien Mama non plus n'a pas manqué de saluer les résultats et faire part de son satisfecit.

"Ce que j'ai vu est impressionnant... Des personnes, en temps normal désespérées, qui à cause de cette opération humanitaire ont retrouvé le sourire, c'est impressionnant. Ce genre d'action, pour moi est louable et rentre dans notre vision de ne laisser personne de côté", a-t-il fait savoir.

Au-delà de la prise en charge des patients et l'opération des différentes pathologies, le projet SEPT a permis également la formation des acteurs de la médecine traditionnelle pour assurer le suivi et orienter les malades vers les hôpitaux pour des soins adéquats.

Pour rappel l'accord de soutien de ce projet est intervenu en juin  2018 entre AIMES-AFRIQUE et l'Union Européenne.

Esaïe EDOH
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire