Tél:+228 92 42 51 78
latest

22 juin 2019

TOGO : L’INSEED LIVRE LES RÉSULTATS DU RECENSEMENT GÉNÉRAL DES ENTREPRISES


Les résultats du Recensement Général des Entreprises (RGE) ont été présentés jeudi, au cours d’une rencontre tenue à Lomé. Réalisé par l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques et Démographiques (INSEED) avec l’appui de l’Union Européenne (UE), la Banque Mondiale (BM) et l’Observatoire économique et statistique de l’Afrique subsaharienne (AFRISTAT), ce RGE vise à disposer le Togo, d’une base de données actualisée, fiables et nécessaires au suivi de la démographie des entreprises tant formelles qu’informelles.

Ce RGE qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des réformes initiées par le gouvernement togolais au plan économique et social a été réalisé de janvier à mars 2018 sur l’ensemble du territoire national et a mobilisé des cadres techniques de l’INSEED, des experts internationaux et des agents de terrain.

L’opération a permis de dénombrer 115.880 unités économiques réparties comme suit : Grand Lomé 63%, maritime 8,3%, plateaux 10,1%, centrale 6,0%, savanes 5,4%. Ces unités se répartissent également entre les secteurs formel et informel avec respectivement 14,5% et 85,5%.

L’effectif des emplois dénombrés dans les unités économiques en 2018 est de 323.866 emplois. Les femmes responsables d’entreprises occupent 41,1% de l’effectif des entreprises recensées contre 58,6%.

Pour Kouassi Kouame, directeur général de l’INSEED, ces résultats obtenus seront utiles à la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND, 2018-2022).

« Ces résultats vont contribuer à actualiser le répertoire national des entreprises à des fins des entreprises. Ils marquent également un pas important dans la capitalisation des données de référence qui seront utiles pour le suivi-évaluation du Plan National de Développement (PND) et des politiques sectorielles », a-t-il déclaré.

Selon Arthur  Edjéou, directeur de cabinet du ministère de la planification, du développement et de la coopération, les résultats obtenus contribueront à la finalisation du projet de migration au SCN.

« Aussi, ces résultats combinés à d’autres données d’enquêtes déjà réalisées par l’INSEED permettront-ils à notre pays de parachever le projet de migration au Système de Comptabilité Nationale (SCN) 2008 notamment, par l’élaboration d’une nouvelle année de base des comptes nationaux conformément au SCN 20087 », a-t-i fait savoir.

Notons que le dernier recensement des entreprises modernes réalisé au Togo date  de 2003.

Thierry AFFANOUKOE
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire