Tél:+228 92 42 51 78
latest

6 juin 2019

TOGO/D1: DYTO, LA DÉCEPTION DE LA SAISON


Les Robots rouges, cette saison, n'ont pas pu être à la hauteur des attentes. Depuis quelques années, le titre de champion fuit la base des militaires malgré des investissements colossaux. Ayant débuté cette saison, le championnat de première division avec le costume de favori, Dyto n'a pas su se mettre au rang de son statut et le classement final vient appuyer cette thèse.

Après une période de tumulte, Dyto a connu entre la 16ème et la 19ème journée une série de victoire, 4 au total soit 12 points engrangés. Ce qui lui a permis de se hisser à la première place et de croire en une possibilité d'être champion cette saison. Après cette victoire étriquée sur Gbikinti à l'Etat-major lors de la 19ème journée, Dyto retombe dans ses travers. L'équipe connaît une traversée de désert. 6 matchs entre la 20ème et 25ème journée sans la moindre victoire. Au total 4 matchs nuls et deux défaites. Ce qui a donc laissé l'ASCK filer tranquillement au titre alors qu'ils étaient en coude à coude. Les Robots rouges chutent dans le sprint final et perdent tout en fin de championnat.

À la fin de l'exercice 2018-2019, Dyto est classé 4ème avec 39 points à une unité du troisième Gomido. Un classement qui n'est pas digne des ambitions affichées en début de saison. Au bilan comptable, Dyto enregistre 10 victoires, 9 matchs nuls et 7 défaites. L'équipe est la 8ème meilleure attaque du championnat avec 23 buts marqués et la 3ème défense avec 18 buts encaissés tout comme le même nombre de buts pris par le champion l'ASCK et Gbohloe-su. Très peu comme bilan pour prétendre à un quelconque titre à la fin de saison.

Cette statistique de buts marqués, montre clairement que Dyto est en panne d'efficacité sur le plan offensif. 12 buts marqués lors de la phase aller et 11 en phase retour. Lors de cette phase retour, Dyto n'a marqué que plus d'un but en un seul match lors de la dernière journée face à Sara (2-1). Très insuffisant. Abou Farouk, Messan Victor, Yves Tengué et les autres n'ont pas pu faire leur travail.

Un vaste chantier attend l'entraîneur Oloufadé Adekambi afin de concocter une équipe compétitive pour la saison prochaine.

John ATTISSO
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire