LE NET TIRE DES LEÇONS DES LOCALES ET DIT NON A TOUTE UNION DE L'OPPOSITION EN 2020


Le Nouvel Engagement Togolais (NET) s'est prononcé  mercredi sur le déroulement des élections communales  du 30 juin dernier. C'était au cours d'une conférence de presse animée  à Lomé, par Gerry Taama (Photo), le président du parti.
 
Pour le parti de Gerry Taama, le processus électoral est entaché d'irrégularités. Il note au prime à bord, une mauvaise interprétation du code électoral qui a conduit à des invalidations inexplicables de plusieurs listes de candidatures.
"C'est ainsi que le parti s'est retrouvé avec 45 listes validées sur les 54 pourtant acceptées par les CELI", précise le NET.
Le NET ne passe pas sous silence l'empêchement d'accès aux bureaux de votes de certains de ses délégués. Ensuite, le NET condamne la décision arbitraire de la HAAC pour lui refuser l'accès aux médias publics. 
S'agissant du résultat du vote, le NET retient deux enseignements particuliers. Le premier concerne le taux de participation, assez faible dans les milieux urbains, et le second, la victoire écrasante du parti au pouvoir, UNIR.
Ces deux enseignements pour le NET, constituent, un message que les Togolais envoient aux partis de l'opposition. "Il faut changer de paradigme", souligne le NET.
Pour Gerry Taama et ses amis, l'unicité d'action de l'opposition n'est plus une nécessité.
"Les tentatives multiples d'union de l'opposition portent en elles-mêmes les germes de sa déstructuration, voire de sa destruction ", soulignent-ils
Partant de ce point de vu, le NET n'adhère pas à l’appel à l’union de l’opposition lancé mardi dernier par la coalition C14. Il d'ailleurs plus question pour le NET de s'engager dans une coalition ou regroupement de partis.
Esaïe EDOH 

Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire