LE PROF DUSSEY LANCE LE HCTE POUR PLUS D’IMPLICATION DE LA DIASPORA DANS LE DÉVELOPPEMENT DU TOGO


Dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route du gouvernement pour les Togolais de l’extérieur lancé le 1er  avril dernier, le Prof Robert Dussey, ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l'extérieur a lancé mardi à Lomé, le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE). Il s’agit d’une instance fédérative, inclusive et représentative de toutes les associations des Togolais vivant à l’extérieur.

Selon le Prof Robert Dussey (Photo), le HCTE est un organe consultatif de statut associatif, non partisan, non discriminatoire et à but non lucratif qui regroupera l’ensemble des Togolais et Togolaises résidant hors du territoire national et sera entre autres, l’interface entre la diaspora togolaise et le gouvernement sur toutes les questions d’intérêts communs pour le développement du Togo.

« Le HCTE est un projet phare de la feuille de route du gouvernement qui vise à créer un cadre permettant de mieux régir les relations entre le Togo et sa diaspora. Il ne sera affilié à aucune obédience confessionnelle, philosophique ou politique », a rassuré le ministre Robert Dussey.

A en croire le Prof Dussey, le HCTE aura à promouvoir partout la défense des droits et intérêts des Togolais de l’extérieur et  à leur porter assistance dans le respect de la législation et de l’ordre public

« La Diaspora est émiettée en plusieurs associations avec des difficultés à se regrouper et à s'organiser en faitière capable d'assurer sa représentativité. Il s'avère donc indispensable de fédérer ces différentes associations afin d'accroitre leurs capacités d'action en direction et au service du pays », a-t-il déclaré.

Le HCTE qui sera chargé de suivre et coordonner les actions de développement de la diaspora togolaise sera composé de trois organes à savoir : l’Assemblée générale, les groupes de travail permanents et le guichet diaspora.

L’Assemblée générale aura pour rôle d’étudier toutes les questions inscrites à l’ordre du jour et portant sur les grandes orientations du HCTE et formuler des propositions afin de fournir au gouvernement, des recommandations.

Les groupes de travail permanents de leur côté seront animés par les délégués pays. Ils sont en charge de l’étude des principales questions touchant les Togolais de l’extérieur du pays. Le guichet diaspora, est un organe technique d’appui du HCTE. Il sera doté de quatre membres placés sous l’autorité du ministère des Affaires étrangères.

Notons que le HCTE sera composé de 77 délégués répartis dans quatre zones du monde que sont : l'Asie et l'Océanie, l'Afrique, l'Europe et l'Amérique. Ces délégués seront élus à l’issue d’un scrutin qui sera organisé en ligne.

Les résultats seront annoncés le 15 octobre 2019 lors du premier Forum économique de la Diaspora.

Edem KOAMI
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire