TOGO : 10 MILLIARDS DE FCFA DU FONDS KHALIFA POUR 4000 ENTREPRISES AGRICOLES


A travers le Mécanisme Incitatif de Financement Agricole fondé sur le partage de risque, société anonyme (MIFA SA), le gouvernement togolais et le Fonds Khalifa pour le développement de l’entreprise installé aux Émirats Arabes Unis ont signé mardi, en présence de Faure Gnassingbé, le chef de l’État, une convention de financement des chaînes de valeur agricoles. Par cette convention le Fonds Kahalifa décaissera pour le Togo, un montant de 15 millions de dollars soit 10 milliards de francs CFA en 5 tranches de 2 milliards qui s'étendent sur 5 années, pour le financement de 4000 entreprises agricoles.

La convention signée par le ministre togolais en charge de l’agriculture, Noël Bataka et Hussain Jasim Al Nowais, le président du Fonds Khalifa, permettra de faciliter l’accès au financement des PME/PMI, contribuer au développement de l’agrobusiness, accompagner la structuration des chaines de valeur permettant la création d’emplois, l’amélioration des revenus des différents acteurs, le rééquilibrage de la balance commerciale, la professionnalisation de l’agriculture par l’utilisation d’équipements modernes digitaux.

Pour Noël Bataka, ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique, avec la signature de cette convention les entreprises agricoles disposeront de financement et créeront des emplois.

« Ce fonds vient créer une ligne de financement pour le MIFA qui va permettre de financer des très petites et moyennes entreprises pour les amener à créer des emplois et améliorer les revenus des populations. Les femmes vont être bénéficiaires à plus de 40 % de cette ligne de financement », a expliqué Noël Koutéra Bataka.

En effet, ce prêt à l’État togolais sera destiné à des micros, petites et moyennes entreprises le long des chaînes de valeur agricole, après un appel à propositions pour des projets de MIFA SA. Le taux d’intérêt  a appliqué aux entreprises retenues sera de 7,5 % contre un taux de 15 % pratiqué actuellement sur le marché.

Par cette convention, le gouvernement togolais entend accompagner 4 000 agripreneurs (promoteurs d’entreprises agricoles) et financera environ 3000 microentreprises agricoles à hauteur de 5 millions francs CFA chacune. De même, 700 Petites entreprises agricoles seront touchées avec un financement moyen de 12,5 millions chacune. Quant aux moyennes entreprises agricoles, environ 200 sont visées avec un financement moyen de 25 millions chacune.

Notons que le financement bénéficiera à 40% de femmes et 60% de jeunes et 15 000 emplois directs sont attendus dans les secteurs de la transformation et la production de produits agricoles, des infrastructures d’appui à la chaîne de valeur telles que : les abattoirs, de l’aviculture, de la pisciculture/aquaculture et de l’apiculture.

La Rédaction
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire