Tél:+228 92 42 51 78
latest

27 août 2019

COUPE CAF : FOCUS SUR LE DJOLIBA AC, PROCHAIN ADVERSAIRE DE MARANATHA


Le Djoliba Athletic Club est un club du championnat de première division malienne, créé en 1966 et basé à Bamako. Il fait partie, avec le Stade Malien, des clubs les plus huppés du pays.  Prochain adversaire de Maranatha pour le premier tour de la Coupe CAF, quel est l'historique de ce grandissime club de la capitale Malienne ?

Djoliba signifie « Fleuve Niger » en langue locale (le bambara, langue la plus parlée du pays). Club au palmarès richissime, il a été sacré champion du Mali à 22 reprises, dont 4 titres d'affiliés (1973, 1974, 1975 et 1976). Avec ce nombre considérable de titres, il est le plus couronné du championnat malien.

Il détient également le record du plus grand nombre de Coupe du Mali, avec 19 triomphes, dont 5 consécutifs (1975, 1976, 1977,1978 et 1979).

Malgré cette hégémonie sur le pays de Seidou Keïta, le club de Torokorobougou, peine sur le plan continental. À part une finale de la Coupe d'Afrique-Occidentale Française perdue en 1954, et une autre Coupe de l’UFOA, également perdue en 1990. Le club de Tieba Coulibaly (premier président du club de 1960 à 1988, soit 28ans), n'a pu mieux faire.

D'ailleurs l'an dernier, l'ancien club de Mamadou Diallo (2006 -2007), a été éliminé précocement lors des tours préliminaires de la Coupe CAF par Génération Foot du Sénégal (0-0, puis 0-1).

Pour rappel, la saison 2019-2020 a déjà débutée au Mali avec 23 clubs répartis en trois poules, une première dans l'histoire du pays. Le Djoliba AC est 3e du groupe B après deux journées. Il comptabilise un bilan de 2 matches, un nul (lors de la 1ere journée contre AS Performance 2-2), et une victoire (lors de la 2e journée, 3-0 contre Nianan de Koulikoro.

Le club Malien se déplace le 13 septembre pour la manche aller au Togo, pour affronter Maranatha, avant de recevoir les Messagers de Fiokpo le 27 du même mois à Bamako.

Après sa brillante démonstration lors du tour précédent, 3-0 à Lomé puis 0-0 à Monrovia contre LISCR, les Messagers de Fiokpo doivent préparer un prêche capable de percer les filets adverses. Au cas contraire, leur message ne traversera pas le fleuve Niger.

Aimé ATTI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire