ÉLECTIONS PARTIELLES: SEULES LES ASSOCIATIONS ACCRÉDITÉES PEUVENT DÉPLOYER DES OBSERVATEURS


Le 30 juin dernier, Le Togo avait organisé des élections municipales, dont les dernières remontant à plus de trente (30) ans. Mais à l’issue de ces communales (desquelles le parti Union pour la République est sorti avec le plus grand nombre de conseillers municipaux), des irrégularités ont été observées dans certaines communes, une situation qui a contraint non seulement la Cour suprême a invalidé les votes dans ces localités, mais aussi a recommandé  leurs réorganisations. Et pour ces élections partielles (du 15 août prochain), la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) attire l’attention de toute la population sur une nouvelle disposition à ne pas négliger.

Dans un communiqué publié le 12 août, le président de la CENI, Tchambakou Ayassor rappelle aux différentes parties concernées « que seules les associations régulièrement accréditées par la CENI pour l’observation des élections locales des conseillers municipaux sont autorisées à déployer les observateurs pour les élections partielles dans les communes d’Oti-sud 1, Bassar 4, Wawa 1, Ave 2 et Zio 4 »

Par ailleurs, précise le communiqué : « les associations ayant reçu l’accréditation de la CENI pour des circonscriptions électorales spécifiques lors de l’élection du 30 juin 2019, et qui désirent poursuivre l’observation des élections partielles, sont priées d’en informer la CENI, par lettre, au plus tard le 13 août 2019 à 15 heures, en précisant la ou les communes dans lesquelles elles comptent se déployer ».

Tout en remerciant les différentes organisations, la CENI appelle à « l’engagement citoyen » de toutes les populations pour un dénouement heureux du processus.
Tino A.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire