EN GRÈVE: PAS DE TOGO-PRESSE DANS LES KIOSQUES


La décision d’observer une cessation de travail de 48 heures  à compter du 13 au 14 août par les agents de la société nationale des éditions du Togo (EDITOGO), prise à l’Assemblée générale du 2 août dernier a été effective depuis ce mardi.

Les lecteurs et abonnées de Togo-Presse ont été privés ce mardi du quotidien national. Le journal n’était pas dans les kiosques pour raison de grève des agents d’EDITOGO. 

En effet, les revendications signifiées à l’employeur ne datent pas d’aujourd’hui et restent les mêmes, entres autres, une augmentation forfaitaire sur tous les salaires sans distinctions de catégories, une meilleure condition de vie et de travail et les primes pharmaceutiques. 

Des revendications qui font suite aux augmentations des prix de certains produits de premiers nécessité couplés de l’apparition d’autres taxes, notamment la taxe sur l’éclairage public, la future taxe sur l’habitat  et des prélèvements successifs pour le compte de l’OTR et de la CNSS.

Notons que la grève sera reconduite sans préavis en cas de non satisfaction des différentes revendications.

Cécilia LOGONI
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire