LE TOGO, POINT DE DÉPART DE "PROSPER AFRICA" POUR L’AFRIQUE DE L’OUEST, SELON PHIL BRYANT

F. Gnassingé et Phil Bryant

Décidément, le Togo, pour des raisons qu’il n’est plus nécessaire de rappeler (climat politique plus ou moins apaisé, sécurité garantie, paix, conditions géographiques favorables etc.), ne cesse d’attirer d’importants décideurs économiques. Après la vague des investisseurs qui étaient à Lomé, lors du Forum Économique Togo-UE, c’est une importante délégation composée des représentants du secteur privé américain (présente à Lomé depuis le 11 aout) qui se prépare à apprécier jusqu’au 14 août les opportunités économiques qu’offre la Terre de nos aïeux.

Dans le cadre de l’initiative « Prosper Africa », le Gouverneur de l’État américain du Mississippi, Phil Bryant ainsi que ses collaborateurs sont en visite de travail au Togo. « Prosper Africa », est une action qui vise la mobilisation d’investissements directs américains, notamment des États-Unis vers l’Afrique, une initiative qui « va être mise en œuvre au Togo » a promit Phil Bryant.

Naturellement, on pourrait se demander par quelle alchimie le Togo a été retenu ? A cette question, le Gouverneur de l’Etat du Mississipi (dans un entretien avec le chef de l’État lundi 12 août) a avoué : « Nous pensons que le Togo avec à sa tête le chef de l’État togolais, joue un rôle leader dans la sous-région ouest-africaine et donc serait un bon point de départ. Il s’agira pour nous de faire venir au Togo des investisseurs qui vont mener des activités dans les secteurs de l’énergie, des infrastructures, de l’agriculture et de la santé ».

Au cours de ces quatre jours, des visites de sites sont prévues, en l’occurrence dans la zone portuaire de Lomé, à la foire “Made in Togo”, à l’IFAD d’Elavagnon et au poste de contrôle juxtaposé de Noépé. Cette nouvelle visite témoigne à suffisance de la qualité des relations économiques entre les USA et le Togo.

Tino A.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire