LES PRODUITS LOCAUX TOGOLAIS VALORISÉS EN CHINE


Le Togo a marqué de sa présence  l’Exposition Internationale de l’Horticulture Pékin 2019. C'était le jeudi 22 août à Pékin en Chine.

Le Togo a brillé au cours de cette exposition par la présentation des couleurs nationales, l’exécution de l’hymne national, la prestation des groupes folkloriques, des discours et la visite du pavillon togolais.

Des jeunes entrepreneurs togolais, notamment les meilleurs à l'instar de Koudou Adamas, responsable de ‘’Natu Thé’’, de Bessanh Edem, directeur de ‘’Champiso’’, d’Agbokou Éric, directeur de ‘’Choco Togo’’, de Gbekui Koffi de ‘’Ligne verte’’ et d’Holonou Komi de pépinière ‘’Dieu Merci’’ tous deux horticulteurs.

Le Togo a exposé sur la thématique « Horticulture au Togo, une opportunité d’emplois et de développement durable » qui s’inscrit dans la thématique générale « Vivre mieux, vivre vert » avec la volonté de promouvoir l’emploi dans ce domaine en vue d’offrir à sa population les différents services auxquels elle est rattachée sur ses différents plans. 

Également à cette occasion, un déjeuner composé uniquement des mets togolais  a été offert par le commissariat général du Togo à l’Expo à l’assistance chinoise et des pays amis du Togo présents à l’Expo Beijing 2019.

La cérémonie a été présidée par Bamana Baroma Maglolémièna, secrétaire général du ministère du commerce de l’industrie, du développement du secteur privé et de la promotion de la consommation locale. 

On note également dans la délégation togolaise, la présence de Johnson Kuéku-Banka commissaire général du Togo à l’Expo, d’Abina Nesitang  chargé d’affaire par intérim à l’Ambassade du Togo à Pékin.

La journée nationale du Togo, pour rappel a été l’occasion de faire connaître aux participants de cette exposition, la richesse du patrimoine, le savoir-faire du peuple togolais dans le domaine de l’horticulture au plan esthétique, alimentaire, culturel, spirituel et thérapeutique.

Esaïe EDOH 
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire