Tél:+228 92 42 51 78
latest

23 août 2019

PRESSE TOGOLAISE: LOÏC LAWSON RÉCLAME 1 MILLIARD FCFA POUR PLUS D’IMPACT POSITIF

Loïc Lawson

Le Plan National de Développement (PND) est au cœur cette semaine, d’une rencontre de haut niveau à Lomé. Organisée par le Centre Africain de Veille et d’Intelligence Économique (CAVIE), la rencontre vise à sécuriser le PND tout en contribuant de façon concrète et mesurable à l’atteinte d’une croissance forte, durable, résiliente et inclusive qu’il prône. Et pour y arriver, la presse togolaise a un rôle non négligeable à jouer. Mais encore, il faudra lui donner les moyens d’où l’appel de Loïc Lawson, président de l’UPF-Togo au gouvernement à porter à 1 milliard  FCFA, la contribution de l’État à la presse togolaise.

Au cours de la rencontre, Loïc Lawson, le président de l’Union internationale de la Presse Francophone (UPF-Togo), a attiré l’attention des décideurs sur l’apport que pourrait apporter les médias pour la réussite du PND.

Selon Loïc Lawson, l’État togolais a dans la mise en œuvre du PND, adopté un rôle de stratège. Et le gouvernement doit veiller tout en anticipant les divers obstacles endogènes et exogènes pour disposer d’une capacité d’influence adéquate pour qu’il soit une réalité.

Aussi, prend-il soin de relever  l’importance du rôle des professionnels de l’information aux côtés du gouvernement et des autres parties prenantes du développement pour la réussite de cet ambitieux projet.

« L’arme clé de cette réussite sera l’information stratégique et son utilisation…Le besoin de disposer de l’information stratégique implique donc qu’au-delà du principe du hub logistique, nous activons comme prévu dans la feuille de route du PND, les services numériques, la digitalisation accrue de nos services portuaires et des infrastructures économiques, le stockage des données et surtout le partage et l’accès à tous notamment nous les journalistes qui constituons un grand vecteur d’anticipation », a-t-il déclaré. 

Il invite à cet effet, le gouvernement togolais à outiller et impliquer les journalistes, qu’il qualifie de maillon essentiel dans la promotion d’un pays, de sa culture, de son développement à travers le traitement de l’information qu’ils opèrent afin d’éclairer la lanterne du peuple. 

« C’est d’ailleurs à ce titre que je profite de cette tribune pour encourager le gouvernement à porter la contribution (et non l’aide a-t-il précisé) à la presse à une somme environnant 1 milliard  FCFA. Vous verrez l’impact positif que constituerait ce geste », a-t-il lancé.

Pour rappel, le PND a été lancé officiellement le 04 mars dernier par le chef de l’État en présence de plusieurs sommités politiques.

Cécilia LOGONI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire