SCANTOGO : 5 ANNÉES DE RÉALISATIONS A TOKPLI


ScanTogo a –t-elle délaissé  le canton de Tokpli et la préfecture de Tabligbo, malgré l’exploitation du calcaire de leur sous-sol ?  Cette filiale de la Fondation HeidelbergCement-Togo a –t-elle effectivement exproprié les terres à Sika-Kondi sans dédommager ? Pour situer l’opinion sur ces questions, les responsables de l’usine de clinker ont organisé vendredi une visite guidée pour donner l’occasion aux journalistes de se rendre compte de leurs différentes réalisations en termes  de Responsabilité Sociétale d’Entreprise dans le milieu.

Contrairement à ce que l’on  pourrait penser c’est le grand amour entre ScanTogo et les populations de   Sika-Kondji, village du canton de Tokpli à Tabligbo, une ville située à 80 Km au nord-est de Lomé. 

Une des filiales du Groupe HeidelbergCement-Togo dont l’objectif principal est d’accompagner les communautés locales pour la promotion de l’auto-développement endogène, l’usine de production de clinker à Sika-Kondji, n’a jamais laissé les habitants de Tokpli pour leur compte. La société contribue pleinement  à l’épanouissement et au bien-être de la population  avec des réalisations d’ordre sociétal et humanitaire.



Ces œuvres durant ces 5 ans, dans la localité sont entre autres l’électrification de la zone, l’installation des kiosques solaires  dans les différents villages, la construction de latrines et des forages d’eau potable, des infrastructures scolaires.  Au total plus de 10 forages d’eau potable  et plus de 10 bâtiments scolaires sont construits de 2015 à ce jour dans le canton de Tokpli. 

Le groupe dirigé par Éric Goulignac fait également la promotion de l’excellence en milieu scolaire en instituant la bourse ScanTogo qui permet aux 11  meilleurs bacheliers de la série scientifique de se faire former gratuitement au Centre de Formation aux Métiers de l’Industrie. Le coût de la formation est  d’un  (1) million 350 mille francs CFA pour chaque étudiant. 

ScanTogo investit aussi dans la promotion de l’agriculture. 7 millions de francs CFA de donation  au groupement d’agriculteurs qui accorde de crédits aux agriculteurs dont le remboursement constitue un fonds de roulement du groupement. 

Pour les CVD et CDQ, c’est le début de l’émergence de Tokpli avec la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE) que respecte scrupuleusement ScanTogo même si les défis restent encore à relever en termes d’emplois des autochtones. 

« En réalité nous n’avons pas de problème avec ScanTogo. L’usine nous a beaucoup aidé avec les infrastructures depuis qu’elle s’est implantée ici. Elle apporte aussi un soutien à nos enfants qui fréquentent et appuie  nos agriculteurs », a avoué Kossi Sika, président du comité cantonal pour le développement de la localité.



Le secret de ScanTogo pour parvenir à décrisper la tension dans un environnement très surchauffé au départ a été l’instauration d’un dialogue franc et sincère. L’entreprise a vite compris que « tout ce qu’elle fera pour les populations sans leur avis sera contre elles ». 

« Chaque année nous organisons un atelier de planification pour discuter avec la population des besoins auxquels elle souhaite qu’on apporte des solutions », a expliqué Koamy Gomado, directeur de la fondation HeidelbergCement-Togo.
Rappelons que ScanTogo a été épinglée tout récemment par le mouvement MMLK qui l’accuse de violer les droits des populations endogènes.

Thierry AFFANOUKOE
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire