Tél:+228 92 42 51 78
latest

6 août 2019

TOGO : L’APÔTRE WILLIAM TETTEH RÉITÈRE SON SOUTIEN AU PARTI UNIR ET S’EXPLIQUE

Apôtre William Tetteh

Manifestement, l'appel lancé par l'homme de Dieu William Tetteh, qui demandait aux habitants de Gapé dans la préfecture de Zio, de voter massivement le parti au pouvoir, Union pour la République (UNIR) continue de faire couler beaucoup d'encre et de salive. Critiqué suffisamment pour sa prise de position qui a tout de même le mérite de surprendre, le pasteur n'a pas mis assez de temps pour répondre, de manière cinglante à ses détracteurs et de réitérer son soutien au parti de Faure Gnassingbé.

Les faits remontent à quelques jours où le natif de Zio a incité ses frères et sœurs, lors d'un meeting (organisé par Unir en prélude aux élections communales partielles du 15 août prochain) à donner leur préférence aux candidats du parti au pouvoir. C'est le début des "dissensions" desquelles vont naître le "rififi" et de nombreuses critiques signées de l'opinion publique. 

"C'est le développement de ma localité qui m'importe"

« Je vous demande de voter Unir pour le bien de toute la population de Gapé » avait récemment lancé l’apôtre William Tetteh. Des propos qu'il a réitérés dans l’une de ces prêches de la semaine.

L'homme de Dieu, qu'il le veuille ou pas, se reconnaît comme « membre du gouvernement » mais nie toute « appartenance à un parti politique quel qu'il soit ».

Pour le pasteur William Tetteh, seul le parti présidentiel peut contribuer au développement de Zio 4.

« C'est le développement de la localité qui prévaut peu importe le parti qui doit l'incarner », s’est-il défendu.

"Une partie des Togolais sont insensés"

Le pasteur William Tetteh, pour rien au monde, « ne refuserait d'aller prier pour une population dans le besoin », a-t-il souligné avant de qualifier de « bornés et d'insensés » tous ces compatriotes qui s'accordent à dire qu'il s'est rendu à Gapé dans la seule intention de battre campagne et faire pencher la balance du côté du parti de Faure Gnassingbé, président de la République.

« Tout divinateur qui me sollicite pour venir prier dans son couvant me trouvera, tout parti politique qui demande mes services l'aura, encore faut-il que ce parti respecte ma personne, si le président Faure me veut, je lui donnerai satisfaction car je suis un ministre de Dieu et ne dois marginaliser aucun bord », a-t-il parachevé. 

Mais, analysées de près, ces nouvelles déclarations paraissent paradoxales quand on sait que, de par le passé, le pasteur William Tetteh fut très hostile au régime en place, le même qu'il soutient aujourd'hui. Néanmoins, nous sommes dans un pays où beaucoup de gens finissent par changer rapidement de discours en s'alignant derrière les personnes qu'elles ont jadis "reniées".

Tino A.
« PRECEDENT
SUIVANT »

1 commentaire

  1. A cause de la famine, de la galère, les voleurs, les filous sont devenus des pasteurs. Voilà un cas réel.

    RépondreSupprimer