A LA FOIRE ADJAFI, LE CNJ-TOGO ET LE FAEIJ PROMEUVENT LES JEUNES ENTREPRENEURS


Démarrée le 22 août, la nouvelle édition de la foire Adjafi se veut un atout institutionnel qui vise la promotion des jeunes entrepreneurs togolais qui ont choisi de vivre de la culture : peinture, dessin, sculpture, art plastique, graffiti, la liste est non exhaustive. Axé sous le thème « La sécurité sociale du jeune chef d’entreprise africain pour une croissance inclusive », ce huitième rendez-vous commercial permettra au Conseil National de la Jeunesse (CNJ-Togo) et au Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ) de former et d’organiser un concours qui vise à faire la visibilité d’une cinquantaine d’entrepreneurs culturels.

L’objectif étant de favoriser l’émergence de l’industrie culturelle au Togo, cette initiative permettra de contribuer à rendre plus visibles les œuvres des artistes togolais, sensibiliser et orienter les jeunes entrepreneurs vers les dispositifs d’accompagnements techniques et financiers, favoriser les échanges d’expériences entre les différents acteurs de l’industrie culturelle au Togo, primer cinq (05) meilleurs œuvres artistiques des jeunes entrepreneurs bénéficiaires de ce projet dans le cadre du concourt d’art « Jeunes talents d’Afrique » ,  favoriser la création d’une plateforme en ligne permettant un meilleur réseautage des artistes culturels togolais.

« Jeunes talents d’Afrique »

Il s’agit d’un concours d’art (sculpture et de dessin) qui va mettre en exergue les talents des jeunes artistes culturels. L’objectif fondamental est d’amener les concurrents à produire des œuvres qui serviront à alimenter l’industrie culturelle. Les thématiques de ce concours sont liées à la vision de développement des secteurs des arts de la culture togolaise, telle que mentionnée dans le Plan national de développement (PND). De fait, les ministères en charge des Arts, de la culture et de l’artisanat ainsi que les institutions de promotion de l’entrepreneuriat lancent un appel à manifestation d’intérêt à tout acteur concerné.

Qu’est-ce qu’il faut faire ?

Il s’agira de réaliser des spécimens (03) en vue de la production à grande échelle pour la consommation locale et l’exportation en Europe, aux Etats-Unis et en Chine. Pour les artistes sculpteurs, il faudra proposer trois objets d’art esthétiques qui doivent refléter la culture, l’art et la vision de développement du Togo. Pour les artistes dessinateurs, ils doivent proposer trois dessins différents pouvant servir de motifs pour la production de pagnes « Made in Togo » qui traduisent fidèlement l’art, la culture et la vision de développement du Togo.

Règles du jeu

La compétition se déroulera sur le site de la foire Adjafi et sera ouverte au public en présence d’un jury. Les trois premiers artistes ou artisans, auteurs des meilleures œuvres dans les deux catégories seront primés. Les critères de notation seront entre autres le respect du sujet du concours, l’innovation, l’originalité et l’esthétique, le respect du timing (22 août au 08 septembre 2019) et surtout les règles du concours. Les œuvres ayant fait l’objet de sélection seront reproduites dans un document et serviront à alimenter les industries artisanales et culturelles qui seront créés. Pour tout renseignement complémentaire, les postulants peuvent joindre le (+228) 90 00 68 34 ou l’adresse cnjtogo2008@gmail.com

Tino A.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire