DIPLOMATIE : BIENTÔT UNE AMBASSADE DE L’INDE AU TOGO


Le gouvernement togolais, dans sa démarche inclusive, ne ménage aucun effort pour peaufiner ses relations diplomatiques avec les autres pays. En témoigne la récente visite de travail effectuée par une délégation indienne à la tête de laquelle se trouvait le ministre délégué aux affaires extérieures, Vellamvelli Muraleedharan.

Reçue par le chef de l’État Faure Gnassingbé, la délégation indienne a effectué une séance de travail avec des membres du gouvernement togolais à la fin de laquelle des engagements (notamment l’ouverture d’une ambassade de l’Inde au Togo d’ici 2020) ont été pris.

Au cours de cette séance à laquelle ont participé entre autres le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, Marc Ably-Bidamon (ministre des mines et de l’énergie) et Cina Lawson (ministre des postes et de l’économie numérique), le représentant Vellamvelli Muraleedharan a exprimé la volonté de son gouvernement à parapher un accord d’exemption réciproque de visas entre le Togo et son pays. De fait, cet accord constituera une opportunité pour les détenteurs de visas diplomatiques et de services, en outre, tout citoyen togolais pourra dès lors faire une demande de visa en ligne.

Sur le plan économique, le gouvernement a  incité l’Inde à soutenir le Togo (en mobilisant des investissements publics et privés indiens dans la mise en œuvre de l’ambitieux Plan national de développement, en abrégé PND) et à accélérer le processus de signature du mémorandum d’entente pour l’extension de la télémédecine aux étudiants et patients togolais.
De surcroît, les deux pays ont nourri l’ambition de fusionner leurs efforts dans les domaines de l’exploitation minière et de l’énergie (à travers l’électrification de 350 localités rurales), de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle en octroyant notamment des bourses aux étudiants togolais.
Tino A.
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire