PÉNURIE D’ESSENCE : LE PRIX DU LITRE FLAMBE CHEZ LES VENDEURS DE "BOUDE"


Les files d’attente ne diminuent pas dans les stations d’essence à Lomé depuis  mercredi 11 septembre où les consommateurs attendent des heures et des heures avant de remplir  leur réservoir. Une nouvelle pénurie d’essence vient de surgir. Une situation qui complique le cours des activités des citoyens.

La cause de cette pénurie est bien connue. Selon les vendeurs de carburants, elle serait causée par un retard de livraison.

Selon un vendeur de carburant au micro de la Radio Nationale, il semblerait que ce manque dépende du fait que le gouvernement fait la répartition d’essence pour chaque société.

« Donc c’est la répartition qui tarde, nous attendons une nouvelle répartition », a-t-il laissé entendre.

Avec colère et frustration, les consommateurs expriment leur ras-le-bol et indignation.

« Comment les gens pourraient circuler s’il n’y a pas de carburant ? », s’interrogent-ils. 

Cette situation a occasionné l’augmentation du prix du carburant frelaté fixé désormais au prix de 1000 Fcfa/litre voire plus.

Les vendeurs optimistes,  rassurent les consommateurs que la situation rentrera dans l’ordre avant la fin de la journée.

Cécilia LOGONI
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire