Tél:+228 92 42 51 78
latest

16 sept. 2019

QUAND POUR UN BILLET DE 1000 FCFA, UNE JEUNE FILLE SE FAIT TUER


Pour un billet de 1000 FCFA, un client ôte la vie à une jeune fille de joie, à coup de couteau. L'histoire à vue insolite, remonte au mois d'avril 2011.

La scène macabre se déroule dans la ville de Lomé dans la nuit du 26 au 27 avril 2011 entre un commerçant de nationalité nigériane et une fille de joie, d'origine ghanéenne. 

Le nigérian au nom de Bachirou, revenu de son lieu de commerce au soir du 26 avril, a jugé nécessaire rendre visite à la fille de joie dans le but de satisfaire son libido. Après un premier tour, le nigérian fit part à sa partenaire de son insatisfaction si bien que la négociation de 1000 FCFA soit conclue. Pour être au complet, il décide de poursuivre l'acte sexuel par force.

Face à son forcing, la jeune fille pris un couteau de cuisine pour se défendre. Mais avec une force limitée, elle fut dominée par son agresseur qui lui arrache l'arme de défense. Celui-ci sans pitié donne plusieurs coups à la jeune fille jusqu'à atteindre son abdomen. Sans aucune chance de survivre, la fille rendit l'âme.

Les voisins réveillés par des bruits de l'affrontement, arrivent au bon moment pour mettre la main sur le meurtrier qui s'apprêtait à prendre la clé des champs. En quelques minutes, la police descend sur les lieux pour maîtriser le malfaiteur.

A la suite de l'intervention de la police, l'affaire a été introduite aux juges d'instruction. Sans surprise, le présumé nie les faits. Malheureusement pour lui, les preuves de l'agression lui ont été défavorables.

Il sera condamné à 15ans  de réclusion criminelle à l'issue de l'audience de la Cour  d'assises en mars 2016.

Pour une somme de 1000, la jeune fille perd sa vie et le nigérian sera obligé de se séparer de sa famille durant 15 années.

Eza Agbévi
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire