SANCTION D’ARBITRES: N'DJELLE ABBY RAPPELLE BABA TOURÉ A L’ORDRE


La sanction des arbitres par la Fédération Togolaise de Football (FTF) crée un véritable souci à la tête du sport roi togolais. Plus rien ne va entre le président de la Commission des arbitres, Baba Touré et le président de la Commission de discipline de la FTF, Me N'djelle Abby. Comme une réponse du berger à la bergère, le second a vertement répondu mercredi au courrier que le premier a fait publier par voie de presse. Des propos qui sonnent comme un rappel à l’ordre pour rétablir les faits.

Selon Me N'djelle, la Commission de discipline de la FTF ne voulait pas au départ, rentrer dans une polémique avec la Commission des arbitres.

« Au départ nous ne voulions pas rentrer dans une polémique avec vous. Mais la reprise intégrale des termes de votre courrier dans la presse nous oblige à porter certaines précisions pour que chacun se fasse son opinion », a-t-il écrit avant de rappeler à Baba Touré son rang.

« Avant tout, vous êtes un sage du football togolais et nous avons une grande estime pour vous. Mais le fait de tenter de jeter du discrédit sur le travail qu'accomplit la Commission de Discipline, ne vous honore guère », a réagi Me N'djelle Abby.

L’avocat s’étonne que l’arbitre change de veste après sa déposition devant la Commission.

« Aujourd'hui vous faites un rétro pédalage et nous ignorons pour quelle raison vous vous livrez à ce jeu alors que vos propos ont été consignés par le rapporteur de la commission et devant tous les membres présents à votre audition. Du reste, votre témoignage devant la commission de discipline est conforme à ce que vous avez écrit et signé dans le procès-verbal du 22 avril 2019 », a-t-il rafraîchi la mémoire à Baba Touré.  

Rappelons que dans cette affaire, des arbitres ont été sévèrement sanctionnés et que la FTF poursuit les enquêtes. Le président de la Commission des arbitres risque lui aussi de payer très cher, le prix de ces déclarations.

Aimé ATTI
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire