TOGO-COMORES : APRÈS LE MATCH, CLAUDE LEROY A FUI LA PRESSE


Alors qu'on s'attendait à voir Claude Leroy en conférence de presse après le match Togo-Comores, c'est plutôt son adjoint Abalo Dosseh qui s'est présenté devant les médias. Malgré la victoire 2-0 de son équipe et la qualification en phase de groupes des éliminatoires du mondial 2022, l'entraîneur français s'est passé des questions des journalistes.

Pour défendre son patron, Abalo Dosseh a estimé que l'absence de Claude Leroy en conférence de presse justifie sa reconnaissance envers le staff de l'équipe.

« L'absence de Claude Leroy explique sa gratitude envers le staff, car le travail est collectif » a raisonné l'entraîneur adjoint des éperviers.

Sur le match, l’entraîneur de l'équipe nationale locale, trouve satisfaction, même si l'équipe doit se perfectionner encore.

« L'objectif était de se qualifier. Et on en satisfait. Mais ça n'a pas été facile puisqu'on a eu du mal surtout en première partie. Nous avons constaté nos faiblesses notamment au niveau des coups de pied arrêtés et lors des phases de transition », a analysé Abalo Dosseh.

A en croire Abalo Dosseh, la première de Barcola Malcolm avec les Éperviers a été concluante mais il doit continuer par travailler.

« Marcola devrait être titulaire au match aller, mais il n'a pas montré grande chose. Cette fois-ci, il a fait de bonnes choses à l'entraînement. Et la blessure au doigt de Bassa Djeri a facilité sa titularisation. Il a fait un bon match, mais il faut qu'il continue de travailler », a conseillé Abalo Dosseh au jeune de 20 ans.
                                                                      
Le Togo jubile, mais se prépare en vue des phases de groupe où il va retrouver les nations mieux classées dans le classement FIFA.

Aimé ATTI
Partager sur Google Plus

QUI SOMMES-NOUS? Redaction GAPOLA

1 commentaires:

  1. Mais Oui il devait fuir par ce qu'il savait ce qui l'attendait. Selon moi
    Il n'avait pas confiance qu'il pourrait gagné le match à Lomé c'est pourquoi il cherchait des alibis disant que la pelouse n'est pas bonne. Mais c'était du n'importe quoi. Je félicite tous les joueurs et surtout Sunu qui a ouvert son compteur avec le Togo. Félicitations à Abalo Dossey qui n'est pas tombé dans le piège des journalistes Fallait protégé son patron et sa peau et il la fait . Chapeau à tout le monde mais n'oublions pas que nous allons défié le Benin et le Cameroun donc on commence à préparer le match des demain avec les joueurs nationaux

    RépondreSupprimer