Tél:+228 92 42 51 78
latest

24 oct. 2019

BARRAGE RENAISSANCE : L'ÉGYPTE CHOQUÉE PAR L'ATTITUDE ÉTHIOPIENNE

Abdel Fattah al-Sissi
L’Égypte a manifesté sa surprise mercredi, suite à la déclaration du premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, sur le Barrage de la Renaissance.  Elle dit suivre avec beaucoup d’attention et d’inquiétude la sortie médiatique d’Abiy Ahmed.

Les déclarations du PM éthiopien, d'après le communiqué du ministère des affaires étrangères de l'Égypte, comportent des connotations et des insinuations inacceptables quant à la façon d’après laquelle le dossier du Barrage de la Renaissance est traité. L’Égypte est surprise de l’option militaire évoquée par l'Éthiopie pour résoudre le problème. 

"L’Égypte juge que cela est extrêmement surprenant puisqu’il est contre les principes de la loi principale de l’Union Africaine, d’autant que l’Égypte n’a jamais traité ce sujet qu’à travers les cadres de négociations conformément aux principes du droit internationale et de la législation internationale, ainsi que conformément aux principes de la justice. L’Égypte a toujours tenu à aborder ce dossier du Barrage de la Renaissance via la voie de la négociation comme moyen de règlement avec transparence", souligne le communiqué.

L’Égypte est aussi surprise quant à ces déclarations qui interviennent peu après le prix Nobel attribué au PM éthiopien et après que L’Égypte avait salué et favorablement accueilli cette décision.

Malgré l'état de choc, l'Égypte se montre favorable pour poursuivre les négociations afin de mettre en vigueur les clauses de l’accord de principe.

La Rédaction
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire