Tél:+228 92 42 51 78
latest

8 oct. 2019

"CONSENSUS TOGO" POUR DES SOLUTIONS AUX PROBLÈMES DES JEUNES


Lomé, la capitale togolaise accueille samedi prochain, la « Conférence de consensus Togo ». L’annonce a été faite lundi, au cours d’une conférence de la presse. Il s’agit d’un rendez-vous de jeunes pour jeunes en vue de diagnostiquer les problèmes de la jeunesse consciencieuse et de trouver des pistes de solutions pour son épanouissement.

Organisée par « Wake up mind », une association panafricaine qui a pour siège au Congo Brazzaville, et placée sous le thème : « La formation, l’orientation et l’insertion professionnelle des jeunes : défis perspectives », la conférence de Lomé, se veut être un cadre de réflexions des problèmes de  la jeunesse consciencieuse togolaise dans le but de construire un meilleur avenir.

Pour Prince Bertrand Bahamboula, président de « Wake up mind », la rencontre vise à amener les jeunes à poser leurs problèmes et de trouver des approches de solutions à soumettre aux décideurs. 

«Cette conférence se veut une rencontre entre les jeunes soucieux de leur épanouissement pour réfléchir sur les défis que la vie leur pose et faire des propositions concrètes aux décideurs. Nous ne voulons plus attendre des programmes de développement. Nous allons diagnostiquer nos problèmes et poser des bases pour des solutions », a-t-il expliqué.

Une fois diagnostiqué et les pistes de solutions établies, les jeunes soumettront leurs requêtes aux décideurs en vue d’un accompagnement.

«On aura des ateliers de consensus où les jeunes vont échanger, discuter, faire des propositions et ensuite remonter auprès des experts pour essayer de les réorganiser. On est dans la logique du progressisme qui est de co-construire ensemble. Plusieurs canaux internationaux vont être également explorés pour le financement des différents projets», a précisé Prince Bertrand Bahamboula.

Rappelons que « Wake up mind » est une association panafricaine qui lutte pour la prise de conscience des jeunes africains confrontés au jour le jour à plusieurs crises, notamment migratoire, financière, économique et même agricole.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire