Tél:+228 92 42 51 78
latest

10 oct. 2019

SANTÉ ANIMALE: VERS LA RÉGLEMENTATION DU SECTEUR


Lomé accueille depuis mercredi, un séminaire régional des points focaux nationaux de l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) pour les produits vétérinaires (6ème cycle). L’utilisation du médicament vétérinaire est au centre de la rencontre.

Cette rencontre qui réunit des acteurs de la santé animale, permettra  d'étudier la possibilité d'élaborer des normes ou des directives concernant les vaccins autogènes et d'autres solutions de remplacement aux antimicrobiens.  Des orientations seront également faites en vue  sur la qualité, la sécurité et l'efficacité, comme outils pour réduire le recours aux antimicrobiens.

L'élevage, d'après les acteurs de la santé constitue une activité socio-économique importante au Togo. Fort de ce constat, l’utilisation du médicament vétérinaire reste une préoccupation permanente.

A cet effet, les acteurs  veulent un cadre réglementaire qui accorde une attention particulière à la législation applicable en matière d’autorisation, de production, d’importation, d’étiquetage, d’ordonnance, de vente et d’utilisation de médicaments vétérinaires afin de prévenir la vente ou l’usage incontrôlé d’agents antimicrobiens, ainsi que la vente de médicaments vétérinaires contrefaits ou de mauvaise qualité.

"Le Togo à l’instar des autres pays membres, salue fortement l’initiative de l’OIE pour les différentes formations en faveur des délégués et des points focaux, ce qui permet à nos pays respectifs de disposer de compétences requises en vue d’assurer la bonne gouvernance de nos services vétérinaires" a souligné Kolani Dindiogue, directeur de cabinet du ministère de l’agriculture, de la production animale et halieutique.

Cette rencontre qui durera trois jours, réunit les vétérinaires des  pays francophones d’Afrique.

Eza Agbévi
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire