Tél:+228 92 42 51 78
latest

16 oct. 2019

TOGO: DE LA NÉCESSITÉ DE GARANTIR L'ASSURANCE SANTÉ POUR LES PAYSANS


Les résultats de l'étude sur les maladies souvent contractés par les agriculteurs togolais ont été rendus mardi, à Lomé. Et Selon les données publiées, le paludisme simple est la maladie la plus fréquente dans les ménages des paysans.

Le taux du paludisme simple est de  94%, celui des maux de tête, de la migraine et des céphalées est 72%, la fièvre autre que le paludisme également 72%, le paludisme sévère 54%, les douleurs abdominales 50%, les infections respiratoires aigües, grippe, angine, rhume, toux 48% ; les plaies non traumatiques plus abcès 24% ; parasitoses non digestives 23% ; et le Rhumatismes articulaire (18%).

Il ressorti également de cette étude qu’au moins un quart des personnes qui ont fait l’objet de cette enquête ont été contraintes de marquer un arrêt de deux ans au moins dans leur activité agricole, alors même que 65% ont été condamnées à systématiquement arrêter pour des raisons de santé.

Ces données , d’après M. Akwei qui a mené les études montre à suffisance que "l’impact d’un épisode de maladie est énorme sur le ménage agricole qui est souvent obligé de brader une partie de sa récolte pour pouvoir faire face aux soins de sa santé. D’où la nécessité de mettre en place une assurance santé pour nos vaillants agriculteurs qui contribue à plus de 40% au PIB national".

98% des enquêtés sont favorables et recommande la mise en œuvre de cette assurance santé pour les agriculteurs. 

Dans cette perspective d'assurance maladie aux agriculteurs,  l’INAM et les mutuelles de santé sont sollicités pour réfléchir à la faisabilité.

Pour rappel l'étude a été commanditée par le gouvernement togolais avec l’appui de la Banque Africaine de Développement (BAD).

Eza Agbévi
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire