Tél:+228 92 42 51 78
latest

1 oct. 2019

TOGO : EN GRÈVE, DES ENSEIGNANTS VOLONTAIRES RÉCLAMENT UN CONCOURS SPÉCIAL


Les enseignants volontaires du Togo observent depuis  lundi une cessation de travail pour une durée de 5 jours. Il s’agit d’une action pour  manifester leur mécontentement suite à des résultats du concours organisé par le gouvernement en novembre 2018.

Réunie en Association Nationale des Enseignants Volontaires du Togo (ANEVOTO), les enseignants volontaires estiment que les résultats dudit concours leur sont défavorables. En effet, un grand nombre d’enseignants volontaires n’ont pas été retenus à l’issue de ce concours. Ce qui serait une injustice, selon ces enseignants volontaires.

« Nous voulons cesser le travail suite aux résultats catastrophiques du dernier concours qui vient d'être proclamé. Au départ, c'est un concours destiné aux enseignants volontaires. On se disait que cette fois-ci, c'est notre chance. Nous nous sommes battus pour que ce concours soit organisé », s’est désolé Florent Sondou, président de l'ANEVOTO.

A la surprise générale de ceux-ci qui se voyaient à deux pas de devenir des employés de l’État, ce sont d’autres personnes qui ont été retenues.

« Mais malheureusement, après la proclamation, nous constatons qu'il y a certains qui ne sont non seulement  pas des volontaires mais n'ont aussi jamais exercé le métier d'enseignant, déclarés admis », s’indigne-t-il.

A travers cette grève, les volontaires  réclament  un concours spécial pour enrôler le reste des enseignants volontaires.

Après les cinq jours de grève, les enseignants volontaires  informent que s'ils n'obtiennent pas gain de cause, le débrayage sera reconduit jusqu’à satisfaction.

Eza Agbévi
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire