Tél:+228 92 42 51 78
latest

30 nov. 2019

L'acte II du Mois de la Diaspora, c’est du 05 au 06 décembre à Lomé


La 2ème  édition du Mois de la Diaspora se tiendra les 5 et 6 décembre prochains à Lomé. Cette nouvelle édition a été lancée jeudi à Lomé par le Collectif des jeunes pour le développement (CJD) avec le soutien de la mairie de la commune d’Agoè-Nyivé 1.
 
A travers cet événement, les organisateurs veulent mobiliser davantage la diaspora pour le développement de l’Afrique en général et du Togo en particulier. En effet, environ 65 milliards de dollars US sont envoyés annuellement par la diaspora africaine sur le continent. Un montant supérieur à l’aide internationale au développement accordée à l’Afrique.
Face à cette réalité, Kovi Adanbounou, maire de la commune d’Agoè-Nyivé 1, qu’il faut organiser la diaspora pour une participation plus active au développement du continent.

"C’est la raison du mois de la Diaspora Africaine Constructive que la Commune d’Agoè-Nyivé1 a l’honneur d’organiser en collaboration avec le  Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD), la mairie de Mobile Alabama et avec l’appui des différents partenaires économiques", a-t-il souligné.

Pour Robert Bakaï, directeur de cabinet du ministère de l’administration territoriale, le développement d'un pays est une affaire de tous.

"Le développement se fait par l'ensemble des citoyens… L'événement entre dans la vision visant à associer les énergies partout elles se trouvent. Penser à la contribution de nos frères et sœurs qui sont hors du territoire est une grande vision", a-t-il déclaré.

En effet, la 2ème édition de cet évènement sera marquée par une table ronde portant sur les enjeux économiques pour le développement de la Commune d’Agoè-Nyivé avec des partenaires nationaux et étrangers et surtout le rôle majeur de la diaspora africaine dans l’émergence de l’Afrique.

Sont également prévues des rencontres B to B entre partenaires du mois de la Diaspora et leaders locaux de la Commune d’Agoè-Nyivé 1.

A l'issue de cette 2e édition du Mois de la Diaspora, sera mise en place de la Maison du Savoir et des Opportunités (MSO) et du Fonds d’Investissements et de Solidarité de la Diaspora Africaine (FISDA).

Edem KOAMI        
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire