Tél:+228 92 42 51 78
latest

13 nov. 2019

L'acte V du festival Elima bouclé sur une note de satisfaction


Les rideaux sont tombés le samedi 9 novembre 2019, sur la cinquième édition du Festival International de la Mode du Togo "ELIMA". L'apothéose de cet événement a été marquée par une soirée de défilé de mode avec la participation de  plusieurs  talents de la mode africaine.

Des stylistes conviés à ce défilé ont présenté leur savoir-faire à travers de différentes Collections. Parmi ces stylistes qui ont présenté leur chef d'œuvre, se trouvent Nuradis Disign de l'Ethiopie, Missano de la Côte d'ivoire, Abrantie du Ghana,  Lamine Diase du Sénégal, Léonard du togolais vivant en Belgique, Identité F2K, Jilles Touré du Nigeria Desmos Disign  diplomatie du Togo, Cathys Line du Togo, Rvolution du Togo, Savage d'Afrique du Sud et bien d'autres du Gabon. 

La promotrice du festival ELIMA, Linda Awesso s'est dit satisfaite du déroulement de cette édition et n'a pas manqué de témoigner sa gratitude aux  stylistes.

"J'aimerai remercier tous ces stylistes qui ont fait le déplacement de Lomé, ils nous ont montré de belles collections et donné du rêve au public. Vraiment je suis satisfaite et très heureuse", a-t-elle indiqué.

La 5ème édition du festival ELIMA c'est aussi la 10ème année d'expérience.

"10 ans d'expériences, il faut toujours apprendre, mais je pense qu'on arrive à un stade où on peut maintenant s'affirmer dans l'univers de la mode togolaise et africaine ",  a souligné Linda Awesso.

"De l’emploi pour les jeunes, une solution contre l’immigration illégale", c’est le thème autour duquel s'est déroulée cette édition. Pendant les 3 jours du festival, ce thème a été développé dans des ateliers de formations.

"Ce sujet de l'immigration clandestine me tient à cœur parce que c'est une catastrophe, ça me fait mal de voir les jeunes mourir parce qu’ils sont à la recherche de l'eldorado. Je suis peinée et je n'aimerai plus voir un togolais ou un africain dans cette situation ", a expliqué Linda Awesso.

Pour rappel, cet événement se déroule tous les deux ans.

Eza Agbévi
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire