Tél:+228 92 42 51 78
latest

11 nov. 2019

TOGO: La DOSI s'ouvre à la population de Dapaong

La Délégation à l’Organisation du Secteur Informel (DOSI) lance ses  Journées portes ouvertes (JPO). Prévues pour se tenir dans toutes les régions économiques du Togo, les Journées ont démarré ce lundi 11 novembre  à Dapaong à 620 Km au nord  de Lomé. Ces JPO sont initiées dans le but de rendre visibles les différents services de la DOSI. Essentiellement, il sera question  pour le public de découvrir les relations qui existent entre la Délégation et les ministères en charge de l’agriculture, de l’artisanat, du commerce, des transports, de l’emploi, des arts et de la culture, du développement à la base et du secteur privé entre autres.

Placées sous le thème "Formalisation de vos activités pour une participation inclusive",  les JPO qui se dérouleront dans les six (6) agences des chefs-lieux de régions économiques du Togo ainsi que Golfe-Lomé Commune permettront aux populations de mieux connaitre les activités et prestations de services de la délégation afin de favoriser la dynamique et l’éclosion des activités génératrices de revenus.

Ces JPO porteront essentiellement sur les conditions pour bénéficier d’une formation en entrepreneuriat et gestion, l’accompagnement à la création d’entreprise et l’accompagnement à l’obtention des documents administratifs (nationalité togolaise et jugement supplétif).



En effet, à travers cette initiative, les populations de la région des Savanes ont pu visiter les locaux de la DOSI-Dapaong et échanger avec le personnel sur les différents domaines d’interventions de la délégation. Après l’étape de Dapaong, c'est au tour de la ville de Kara d'accueillir demain, l'événement.

Créée en 2008, la DOSI a pour but de favoriser les atouts et opportunités de l’informel et de restructurer ce secteur pour en faire un véritable outil de développement économique et social inclusifs. Car le secteur informel au Togo regroupe environ 80% de la population active, contribue à près de 40% du PIB et constitue un régulateur tant économique que social.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire