Tél:+228 92 42 51 78
latest

8 nov. 2019

TOGO : La 3ème session du PARCI ouverte à Lomé


Raymond Assoukou Krikpeu, le représentant résidant de la Commission de l’UEMOA au Togo a ouvert jeudi à Lomé, la troisième session du comité de pilotage du Programme d’appui au renforcement des capacités institutionnelles de l’UEOMA et de la CEDEAO (PARCI) – PIR 10e FED. La session sera consacrée à l’évaluation du niveau de mise en œuvre des différentes composantes du programme.
 
Initialement conçu pour l’UEMOA, les appuis du PARCI ont été élargis aux Banques régionales de développement (BOAD et BIDC) et à la CEDEAO sur recommandation du Comité d’Orientation Stratégique du Programme Indicatif Régional du 10e  et 11e  FED pour le renforcement et l’accélération du processus d’intégration régionale en cours l’espace communautaire.

Ainsi durant deux jours, le Comité de pilotage devra évaluer l’état de mise en œuvre des différentes composantes du PARCI après 5 ans d’exécution et dresser les perspectives pour optimiser l’atteinte des résultats du Programme avant sa clôture.

Devenu le socle stratégique et le cadre de référence pour toutes les initiatives et les interventions des Partenaires techniques et financiers (PTF) dans le domaine du renforcement des capacités de l’institution, le PARCI est financé à hauteur de 12,5 millions d’euros dont 10 millions de l’Union européenne (UE) et de 2,5 millions de Commission de l’UEMOA.

« Nous nourrissons tous l’espoir qu’au terme de l’appui du PARCI, nos deux banques régionales de développement seront replacées dans leur rôle effectif dans le cadre du plan d’investissement extérieur et autres financements de l’Union Européenne ou d’autres partenaires techniques et financiers », a déclaré Raymond Krikpeu.

Par ailleurs, les membres du Comité prendront connaissance,  au cours de la session, des difficultés rencontrées par les gestionnaires de projets à travers les deux modalités de mise en œuvre que sont les devis-programmes et les assistances techniques et donneront des orientations pour lever les goulots d’étranglement.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire