Tél:+228 92 42 51 78
latest

2 déc. 2019

16e FIL : Les atouts du e-commerce présentés aux PME/PMI


«Le e-commerce: Quelles opportunités pour les PME/PMI, le monde rural et l’autonomisation de la femme? », c’est le thème du 3e panel animé lundi, au Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF), dans le cadre au programme de la 16e Foire Internationale de Lomé (FIL). Il s’est agi de présenter au public les avantages et les exigences de ce mode de commerce méconnu au Togo.

Selon Jean Martial Molan, directeur de Gozem, le Togo présente d’énormes atouts favorables à la promotion du e-commerce mais encore il faut développer les infrastructures.

« Il y a de très bons projets, que ce soit au niveau rural, que ce soit au niveau des transports comme actuellement avec Gozem. C’est un secteur qui a énormément d’opportunités pour pouvoir aider au développement. Aujourd’hui dans le e-commerce, on voit tout ce qui est rural et qui pourrait profiter à toutes populations les plus reculées qui n’ont pas forcément accès aux marchés. Mais, avant de se lancer dedans, il faut faire beaucoup de recherches parce que c’est un domaine qui a énormément d’opportunités mais aussi de risques qui y sont liés. Bref, le e-commerce fait partie de tout ce qu’on peut avoir comme développement en Afrique et même ailleurs dans le monde », a-t-il déclaré.

Pour Kpemissi Solim, présidente d’AWEP-Togo, le e-commerce n’est plus un choix, ni une option pour les femmes, mais c’est une obligation parce que c’est un marché ouvert qui ne présente aucune barrière en ce sens qu’il limite les coûts de communication pour la publicité.

A en croire Mme Kpemissi, lorsqu’on met un produit dans une boutique, il faut beaucoup communiquer et la communication nécessite tellement de dépenses.

« Or pour quelqu’un qui est en début d’activités, le e-commerce est une opportunité pour lui parce que s’il met le produit en ligne, il a la possibilité de communiquer à des coûts qui sont relativement bas par rapport à une boutique physique. La communication en ligne n’est pas gratuite, mais ça donne beaucoup plus d’effets. Et l’on a plus de chance de toucher beaucoup plus de personnes qu’on ne connait même pas », a-t-elle indiqué.

La Rédaction
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire