Tél:+228 92 42 51 78
latest

27 déc. 2019

CAST : Des agents du trésor en concertation pour plus de mobilisation des ressources internes


A l’initiative de la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique, la 1ère Conférence annuelle des services du trésor (CAST) s’est ouverte vendredi à Lomé. La CAST vise à favoriser une harmonisation des points de vue, faciliter l'intégration des services et assurer une cohésion entre d'une part les agents en activité dans les services du trésor et d'autre part entre le trésor public et ses partenaires.
 
Placée sous le thème : « Mobilisation des ressources internes pour un développement durable », la conférence se veut un cadre de réflexion et d'échanges autour des sujets préoccupants de la vie du Trésor public.

Pendant deux jours, les participants aux assises se plancheront sur : « Comment le Trésor public, à travers vous, participe-t-il à la mobilisation des ressources internes? », « Quelles sont les stratégies à mettre en œuvre pour assurer un recouvrement optimal des ressources de l’Etat ? »,  « De quels mécanismes dispose la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique pour accroître les recettes propres des établissements publics hospitaliers et les recettes des collectivités territoriales ? » et « Quelles stratégies le Trésor public compte-t-il adopter pour améliorer le recouvrement des recettes non-fiscales ? ».

Ainsi, ils mèneront des analyses approfondies sur l’actuelle procédure de recouvrement des ressources de l’Etat, d’en tirer les forces et les faiblesses et d’envisager des réformes tendant à l’améliorer de façon significative.

En effet, les récentes réformes engagées au niveau du  trésor public a conduit à un assainissement des comptes de la balance générale et la production régulière des comptes de gestion par tous les comptables assujettis. Pour le recouvrement, 107 régies de recettes ont été créées dans les Ministères et Institutions pour faciliter la collecte des recettes de services.

En ce qui concerne les dépenses, les arriérés de la dette commerciale privée ont été entièrement apurés. Cet apurement a eu un impact significatif sur le niveau d’endettement dont le taux est passé 81,1% en 2016 à 68,7% à fin novembre 2019 faisant du Togo le seul pays de l’UEMOA à respecter tous les critères de convergence.

Selon Ekapo Adjabo, directeur général du trésor et de la comptabilité publique, en 2020, le Togo met le cap sur une comptabilité patrimoniale et en droits constatés. Et cela passe par l’élaboration du schéma directeur informatique de la DGTCP, la refonte totale du système d’information et la digitalisation de tous les moyens de paiement.

«La mise en œuvre de cette réforme permettra d’augmenter significativement les recettes de ces organismes publics et sera un gage de transparence dans leur gestion. A ce sujet, le thème choisi pour cette première conférence présente un intérêt particulier. Il permettra de définir une stratégie pour une meilleure mobilisation des ressources pour l’État et ses démembrements », a-t-il déclaré.

En ouvrant la conférence, Badanam Patoki, secrétaire général du ministère de l’économie et des finances, n’a pas manqué de saluer l’initiative de la conférence dont il espère des réponses pertinentes pour plus de performance du trésor togolais.

« Les besoins sans cesse croissants de nos populations obligent à concevoir des politiques économiques vertueuses qui s’appuient sur une mobilisation accrue des ressources internes afin de permettre au Trésor public d’assurer efficacement la redistribution des ressources collectées dans tous les secteurs, pour un développement équilibré du pays », a-t-il indiqué.

Notons que la CAST est donc le moment de l’année où se retrouvent les agents du trésor public autour des premiers responsables pour réfléchir, échanger et débattre autour d’un thème relatif à la gestion des finances publiques.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire