Tél:+228 92 42 51 78
latest

13 déc. 2019

En Égypte, les chefs d'État africains s'engagent pour la préservation de la paix


La ville d'Assouan en Egypte a accueilli les 11 et 12 décembre derniers la conférence africaine sur "La paix durable, la sécurité et le développement en Afrique". Cette rencontre a réuni plusieurs Chefs d’Etat et de gouvernement du continent.

Inaugurée par le président égyptien Abdel Fattah Al-Sisi, président en exercice de l’Union Africaine, cette conférence de haut niveau vise à instaurer un dialogue entre les acteurs régionaux et internationaux, les responsables politiques, les institutions financières, la société civile et le secteur privé. 

Cette rencontre a été initiée pour faire face aux menaces inquiétantes qui pèsent aujourd’hui sur la paix, la sécurité et le développement d'Afrique. En effet, il a été constaté que la fréquence et l'ampleur de ces menaces sont sans précédent. Ensuite, elles révèlent de graves faiblesses, vulnérabilités et lacunes des structures et mécanismes de sécurité du continent. Troisièmement, elles surgissent à un moment où les structures mondiales sont ébranlées, à force d’une pléthore de crises vécues et potentielles.

Face à cette situation, le gouvernement égyptien estime que l’Afrique ne peut compter que sur elle-même. "Il est en effet de la responsabilité de cette génération de dirigeants, décideurs et intellectuels africains de fournir les solutions locales, dont le continent a désespérément besoin, pour protéger le présent et assurer l’avenir des générations à venir. C’est la conversation qui doit commencer immédiatement", a lancé le président Égyptien, Abdel Fattah Al-Sisi.

La rencontre d’Assouan  constitue donc une première plateforme  thématique pour aborder les questions indissociables à la paix, de discussion contextuelle, orientée vers l’action et tournée vers l’avenir, sur les menaces et les défis de paix et sécurité.

A cette même rencontre,  le président en exercice de la CEDEAO, le nigérien Issoufou Mahamadou a présenté une communication sur le thème : "L’Afrique que nous voulons : pérenniser la paix, la sécurité et le développement". Occasion pour lui d'attirer l'attention de ses pairs sur la nécessité de prendre des initiatives en faveur de paix et sécurité dans leur pays respectif.

En dehors de cette communication, plusieurs panels de discussions ont été animés par les chefs d'États.

Les thématiques abordées sont entre autres : "Faire taire les armes à feu en Afrique : s’approprier le programme de prévention", "Après vingt et une stratégies: Pourquoi la paix et le développement durable sont-ils encore insaisissables?", "Soutenir la paix concrètement : politique, institutions, partenariat et coordination" et "Gérer la sortie de l’extrémisme et engager la reconstruction post-conflits".

La rencontre s’achève jeudi avec des résolutions prises par les chefs d'États.

Eza Agbévi
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire