Tél:+228 92 42 51 78
latest

22 déc. 2019

Innocent Kagbara : "Sortir d'une opposition de sympathie et d'opportunisme pour une opposition de conviction"

Innocent Kagbara
A moins de deux mois de la présidentielle de 2020, le Parti Démocratique Panafricain (PDP) continue d’outiller ses militants et sympathisants sur les valeurs cardinaux du parti. Dans cette interview, Innocent Kagbara, président du PDP, revient sur la nouvelle dynamique du parti, sa démarcation des autres partis de l’opposition et la participation du PDP à la présidentielle du 22 février 2020. Lisez plutôt !

Gapola : Monsieur le président du PDP, on sait qu'au Togo, il existe plusieurs courants politiques. Quelle est la position réelle du PDP ?

Innocent Kagbara : Le centrisme a de beaux jours devant lui au Togo. C'est la ferme opinion du Parti Démocratique Panafricain (PDP). Nous prônons une nouvelle manière de faire la politique. Nous incarnons une opposition d’objectivité et de conviction.

Récemment, votre parti a parcouru monts et vallées à la rencontre des populations. De quoi était-il question pendant votre tournée?

Le bureau national du Parti Démocratique Panafricain (PDP) a initié une tournée qui a  sillonné l'ensemble du territoire pour partager avec les populations les idéaux de ce courant de pensée politique qui prône l'humanisme, le réalisme, le pragmatisme et le progressisme.

Pensez-vous que cette idéologie que prône votre parti est partagée par la classe politique togolaise?

La nouvelle classe politique émergente doit faire sienne cette idéologie à travers la formation, l'éducation et la sensibilisation des populations. La  jeunesse du parti JPDP a prévu une séance de sensibilisation ce samedi à 18h, au siège du parti pour les cellules  Golfe et Agoè.

Justement, parlant de cette séance de sensibilisation que prévoit la JPDP. Quel est son objectif?

Ce travail de longue haleine entamé ne saurait se faire sans une adhésion profonde du militant sur l'idéologie du parti. Il faut donc former et sensibiliser les militants notamment la jeunesse à l’idéologie du parti. Ainsi, nul ne viendrait plus dans un parti politique ni par sympathie encore moins par opportunisme. 

Pourquoi parlez-vous de sympathie et d’opportunisme, pensez-vous que les gens adhèrent aux partis par sympathie ou opportunisme?

Le combat politique doit être un combat désintéressé où le militant contre vents et marées se met à la disposition de son parti. Cette conviction habitée par le militant reste une valeur et un modèle qui devrait animer tout militant.

Voulez-vous nous dire que l’opportunisme ne paye jamais en politique ? Sinon, ne dit-on pas qu'il faut savoir saisir sa chance?

L'histoire a démontré que la politique d'opportunisme n'a jamais produit des résultats tangibles devant la volonté des populations qui aspirent au véritable changement pour l'amélioration de leurs conditions de vie et leur épanouissement. Au contraire, elle plombe l'évolution des partis.

Pour vous, quelles doivent être les valeurs et qualités d'un bon militant?

Seule la volonté et le don de soi dans un parti, font de celui-ci un parti fort et respecté sur l'échiquier politique. Le Parti Démocratique Panafricain s'inscrit donc parfaitement dans cette dynamique à savoir inculquer aux militants la notion de conviction en  politique.

Monsieur le président, aujourd’hui nous sommes à deux mois du premier tour de la présidentielle. Vous confirmez votre volonté d'être candidat ?

L'ambition de tout parti politique est la conquête du pouvoir. C'est avec foi en cette ambition que le parti a initié une politique d'adhésion qui vise 100.000 militants à l'ouverture de la campagne présidentielle. Fort de cette conviction, ils seront les messagers des valeurs qui porteront loin les aspirations profondes du parti.

L'élection présidentielle de 2020 reste donc un défi majeur pour le parti qui présentera un candidat à ce scrutin, je confirme donc notre participation à l'élection présidentielle de 2020.

Est-ce donc une candidature de conviction ou d'opportunisme?

Plus qu'une candidature de conviction, une candidature d'espoir qui permettra l'émergence de notre pays, une ambition  capable d'amener les togolais à la réconciliation pour construire une nation prospère.

La Rédaction
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire