Tél:+228 92 42 51 78
latest

5 déc. 2019

Le bureau du Syndicat Indépendant des Acheteurs de Café et Cacao installé


Le bureau du Syndicat Indépendant des Acheteurs de Café et Cacao (SIACCTO) a été officiellement installé à Kpalimé en début de semaine.  La cérémonie d'installation s'est déroulée en présence du ministre en charge de l'agriculture, Noël Koutéra Bataka. 

En installant le bureau, Anselme Gouthon, secrétaire exécutif du Comité de Coordination pour les Filières Café et Cacao CCFCC a fait savoir que le président Faure Gnassingbé accorde une grande importance aux filières café/cacao. Raison pour laquelle, "il s’est engagé à œuvrer afin que ces deux filières puissent retrouver tout le prestige du passé", souligne-t-il.

Celui-ci a ensuite invité les membres du bureau à plus de responsabilité en veillant à une gestion plus transparente, en évitant les problèmes que le syndicat a commis par le passé notamment la contrebande, le trafic, la complicité et la malhonnêteté entre les acheteurs et les exportateurs.

"Vous devez veiller à assainir le fonctionnement de votre syndicat, ce qui est important pour la survie et l’avenir de ces deux filières", conseille-t-il.

Ce nouveau bureau, sera dirigé par Yaovi Noagbéwonou. Le bureau est élu pour un mandat de 5ans renouvelable. Il a pour mission d'œuvrer à la promotion des bonnes pratiques de commercialisation du café et du cacao au Togo. Également il aura  à sensibiliser et conscientiser les acheteurs des deux filières afin qu'ils comprennent la nécessité d’adhérer au syndicat.

A l'occasion de cette cérémonie, le ministre de l'agriculture, de la production animale et halieutique, Noël Bataka a  appelé les acteurs des deux filières café et cacao à cultiver les vertus d’humilité et d’entraide.

"Le plus fort, c’est celui sert les autres. Vous n’exercerez votre force que dans l’humilité, en se mettant aux services des autres et en ayant la capacité à unir et à rassembler. Tant que vous n’aurez pas l’humilité, tant que vous ne travaillez pas dans l’union, vous ne rassembler pas, vous ne fédérer…, les dissensions qui ont été créées vont perdurer", a-t-il fait savoir.

La Rédaction
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire