Tél:+228 92 42 51 78
latest

3 déc. 2019

Le colloque d’un nouveau départ de l’AIST ouvert à Lomé


Lomé, la capitale togolaise abrite la 13ème  édition du colloque annuel de l’Association Internationale des Services du Trésor (AIST). Ouvert lundi, le colloque réunit les dirigeants des administrations membres et les représentants de nombreuses organisations internationales, d’universitaires ou encore d’experts de divers domaines pour échanger sur les questions relatives aux défis de la modernisation de la gestion des finances publiques.
 
Pendant trois jours, les participants au colloque s’intéresseront aux thématiques liées à « La maîtrise des risques comptables » pour une maitrise des processus comptables dans les États membres de l’AIST en vue d’assurer la qualité de l’information financière, la fiabilité du traitement des opérations et des flux ainsi que le respect des lois et règlements.
Cette 13ème édition qui constitue un point de départ de la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de l’AIST, connait la participation de 29 pays membres avec la présence des représentants de la Cour des Comptes Française et de la Cour des Comptes Marocaine ainsi que du Fonds Monétaire Internationale.

Selon Jean-Marc Niel, secrétaire général de l’AIST, la maîtrise des risques comptables est d’une importance capitale pour les administrations financières.
«Quel que soit le pays, le niveau de développement ou l’état d’avancement des réformes, nos administrations financières sont, par nature exposées à de multiples risques dont la nature, la probabilité de survenue ou les conséquences qui pourraient en découler sont, bien entendu, variables, mais en tout état de cause, non négligeables », a-t-il déclaré.

Pour Ekpao Adjabo, directeur général du trésor et de la comptabilité publique du Togo, le colloque de cette année marque un tournant décisif dans l’organisation des assises de l’AIST.

«Désormais, les colloques de l’AIST traiteront d’un thème triennal, ce qui permettra aux participants de l’approfondir à volonté » a-t-il annoncé.

Rappelons que l’AIST a été portée sur les fonts baptismaux en 1986 et elle a eu à exposer et développer des sujets liés aux finances publiques. Ce qui a permis aux responsables des services du trésor public des pays membres d’inaugurer des réformes importantes dans leur pays respectif.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire