Tél:+228 92 42 51 78
latest

18 déc. 2019

Togo : Des efforts du gouvernement pour un enseignement de qualité


Au Togo, s’il y a bel et bien un secteur qui bénéficie d’un traitement particulier du gouvernement, c’est bien celui de l’éducation. Depuis 2005, l’État togolais avec l’appui de ses partenaires s’est investi pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants.

En plus des avantages accordés au corps enseignant, le gouvernement togolais travaille à l’amélioration du cadre de travail pour un système éducatif de qualité. Et pour y arriver, l’État a multiplié les infrastructures d’accueil dans le domaine de l’enseignement avec la construction de cinq nouvelles écoles normales d’instituteurs dont ceux de Niamtougou (région de Kara), Sotouboua (Centrale) et d’Adéta (Plateaux) afin de former en quantité et en qualité des enseignants pour une éducation de qualité. A cela, s’ajoute la construction  de plus de cinq mille (5000) salles de classes équipées sur ressources propres et sur les projets BID, PERI, PAREC et d’autres constructions sont encore en cours sur BID III, PERI 2, PAREC.

Également, 229 salles équipées, câblées pour les TIC dans le cadre du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) et plus de 2500 nouvelles latrines dans les écoles ont été construits et plus de 300 forages réalisés en vue de doter les écoles bénéficiaires en eau potable.

Et pour un enseignement de qualité, la formation initiale obligatoire des enseignants principalement dans le primaire est instaurée depuis 2010.

Par ailleurs, pour rendre la fonction enseignante attrayante, le gouvernement a créé des conditions incitatives notamment la revalorisation des salaires des enseignantes dont l’accroissement du salaire brut de base, en 2015, était de 70,96% pour les plus hauts salaires (ancienne catégorie A1) et 114,51% pour les salaires les plus bas (ancienne catégorie C) ; ces taux sont nettement dépassés en 2016.

La Rédaction
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire