Tél:+228 92 42 51 78
latest

11 déc. 2019

Togo : L'ANAT réclame l’application du plan d’action régional sur l’albinisme en Afrique


Sensibiliser le gouvernement togolais sur le plan d’action régional sur l’albinisme en Afrique pour une véritable prise en charge des droits et préoccupations des personnes atteintes d’albinisme, c'est entre autres objectifs de l’Association Nationale des Albinos du Togo (ANAT). En marge de la célébration de la journée des droits de l’Homme, l’ANAT réclame plus d’attention des autorités sur leurs conditions de vie des personnes atteinte d’albinisme au sein de la société.

Il n’est de secret pour personne que les sujets atteints d’albinisme font souvent l'objet d'agressions et de stigmatisation de toute sorte. Depuis 2006, plus de 700 cas de violation de droits de ces personnes enregistrés par l'ONU sont signalés en Afrique. Malheureusement, le Togo fait partie des pays répertoriés.

Face à cette situation, et pour donner la chance aux albinos de mener une vie ordinaire comme tout autre individu, l'UA, par le truchement de sa commission des droits de l'Homme et des peuples, a approuvé, en 2017, l'adoption du plan d’action régional sur l’albinisme en Afrique, un instrument quinquennal (2017-2021).

Selon Souradji Ouro-Yondou, président de l’ANAT, le plan d’action régional sur l’albinisme en Afrique, un instrument quinquennal (2017-2021) est peu connu des autorités.  

"Ce plan semble méconnu du gouvernement togolais et des agences nationales des Nations Unies, alors qu’il a été élaboré sous l’autorité de l’experte indépendante des Nations Unies. Et pour preuve, sur les 15 mesures concrètes que préconise le plan (lutte contre l’impunité, soutien aux victimes, accès à des soins de santé adéquats…), 9 sont en cours d'exécution, et parmi ces 9, seule 1 est pour l'instant exclusivement mise en œuvre par l'Etat (N° 9 relatif à l'impunité)", a-t-il déclaré.

Pour Souradji Ouro-Yondou, le gouvernement doit œuvrer pour la mise œuvre du plan d’action régional sur l’albinisme en Afrique qui cadre avec l’axe 3 du PND.

"L’ANAT interpelle vivement le gouvernement à procéder à la mise en œuvre de deux mesures phares qui s’inscrivent dans l’axe 3 du PND et qui auront un grand impact positif sur l’amélioration des conditions de vie des personnes atteintes d’albinisme au Togo. Il s'agit de la mesure 12 qui stipule la création du poste spécialisé dans le domaine de l’albinisme dans un ministère et la mesure 15 relative à l’application du principe d’intersectionnalité", a-t-il précisé.

Pour rappel, l’Association Nationale des Albinos du Togo (ANAT) est créée depuis 2012. Elle est la seule association à vocation nationale qui s’occupe exclusivement de la protection et de la promotion des droits des personnes atteintes d’albinisme au Togo. Elle mène des activités dans le domaine de la santé, l’éducation et l’insertion socioéconomique. Ses activités ont touché plus de 350 personnes atteintes dans plus 20 préfectures à travers les cinq régions du Togo.

Professeur Picasso
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire