Tél:+228 92 42 51 78
latest

29 déc. 2019

INFA de Tové : Les étudiants innovent avec l'incorporation des farines locales dans la pâtisserie


L’Institut national de formation agricole  (INFA)  de Tové innove. Depuis le début de l'année académique,  les étudiants de la filière agroalimentaire travaillent d’arrache-pied en vue de l’incorporation des farines locales dans des habitudes alimentaires des Togolais et surtout des boulangers.

Dans cette perspective, ils ont mis en place une pâtisserie où l'on peut trouver divers pains croustillants à la farine de manioc ou des cakes moelleux à la farine de soja ou de sorgho.

Cette initiative des étudiants de l'INFA fait suite à l’arrêté ministériel qui offre la possibilité de faire des incorporations de 15 à 50% de farine panifiable de manioc, d’igname, de céréales locaux ou tout autre produit agricole local dans la farine de blé pour la fabrication du pain français et autres denrées similaires.

"Nous sommes arrivés à 50% de farine locale avec  notre pâtisserie. Et les dérivés de notre pâtisserie ont plus de valeur nutritive. Tout ce qui est produit en pâtisserie à l’INFA de Tové est fait à base de farine locale", a expliqué le délégué général, Akator Komivi.

Par ailleurs, il se propose de montrer la technique d’incorporation aux boulangers.

"Aujourd’hui notre désir est de pouvoir partager notre expérience au travers de diverses formations à l’endroit des boulangers du Togo. Vue que l’utilisation des farines de maïs et de manioc en planification et en pâtisserie n’est pas encore effective", précise-t-il.

L’incorporation de la farine locale est désormais une nécessité vu que les produits à base de blé occupent une place très importante dans l’alimentation des populations. 

La Rédaction
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire