Tél:+228 92 42 51 78
latest

16 janv. 2020

Le MIFA S.A satisfait de son bilan d'activités 2019 et s'engage pour le meilleur en 2020

Aristide Agbossoumonde
Aristide Agbossoumondé, le directeur général du Mécanisme Incitatif de Financement Agricole (MIFA SA) a présenté mercredi à Lomé, aux partenaires techniques et financiers du Togo, le bilan des activités de la structure au titre de l’année 2019.

Au rang des activités,  le MIFA SA a mené trois principales durant l'année écoulée.

Il s'agit de la structuration et le renforcement durable des capacités productives des acteurs des chaînes de valeurs, de l'amélioration de l’accès au financement des acteurs des chaînes de valeurs agricoles (CVA) et agro-industrielles à travers le partage du risque et de la coordination et gestion.

Ces activités ont permis au  MIFA SA globalement, d'obtenir pour le compte de 2019, un taux de réalisation physique de 107% et financière de 97%.

Le MIFA SA en travaillant avec les institutions financières a réussi à mobiliser 8 milliards 116 millions FCFA, pour le financement des activités agricoles. On peut retenir que 75.000 acteurs ont été impactés par ces financements dont 70.000 producteurs”, a informé Aristide Agbossoumonde.

S'agissant du renforcement des capacités des acteurs des CVA sur les instruments du mécanisme, au total 11450 acteurs dont 40% de femmes issues de 450 villages du territoire ont été touchés lors des réunions foraines de sensibilisation sur le mécanisme. Dans le même cadre, plus de 545 coopératives de 11000 membres dont 379 immatriculées d’environ 7000 membres pour près de 2000 femmes ont été mobilisées.

A travers ses activités, le MIFA SA a facilité l’appui-conseil technique et financier aux coopératives. Près de 15.000 membres de coopératives dont 34% femmes ont été accompagnés dans l’élaboration de plus de 500 EOP pour des besoins d’environ 13.000 hectares.

Ces coopératives ont été aussi accompagnées dans la distribution des intrants agricoles d’une valeur de 310 millions FCFA.

Les objectifs au regard de ce qui a été prévu en début d’année 2019, ont été atteints. Puisque nous comptions atteindre 7 milliards de FCFA, mais nous sommes à 8 milliards de financements mobilisés donc nos objectifs ont été atteints”, a souligné le premier responsable du MIFA SA.

Pour le compte de l’année 2020, le MIFA envisage de se déployer sur toute l’étendue du territoire national. Selon son directeur, cette année le cap sera mis sur le financement des chaînes de valeur qui restent relativement très faibles par rapport au financement de l’économie réelle.

Il faut qu’on arrive à accompagner les banques et les microfinances qui sont avec nous à avoir en leur sein, des équipes techniques dédiées à l’étude des dossiers agricoles. C’est là notre défi en 2020, si nous voulons atteindre les 50 milliards de financement de l’agriculture,a souhaité Agbossoumondé.

La mise en place des produits d’assurance santé agricole et de prévoyance au profit des acteurs de la chaîne de valeur agricole est l'autre défi que compte relevé le MIFA, cette année.

Eza Agbévi
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire