Tél:+228 92 42 51 78
latest

9 janv. 2020

PND : HeidelbergCement prévoit 30% d’emplois directs à Cimtogo



Dans le cadre de sa participation au Plan national de développement (PND), le groupe allemand HeidelbergCement a annoncé mercredi, un investissement de plus 30 millions de dollars au Togo, pour son usine de Cimtogo située dans zone portuaire à Lomé. Un investissement qui permettra l’augmentation de la capacité de broyage du cimentier et 30% des emplois directs.
 
Selon Éric Goulignac, directeur général de Cimtogo, la démarche vise la promotion d’une industrie togolaise de transformation de ses ressources minières, dans la production du clinker et de ciment 100% fabriqué au Togo.

« Nous nous portons garants en tant qu’industriels à contribuer à la réalisation du PND tout en respectant les démarches de transparence et les projets de responsabilité sociétale », a-t-il expliqué.

En effet, cet investissement de 30 millions de dollars contribuera à l’augmentation de la capacité de broyage de plus d’un million de tonnes par an de ciment. Avec cette extension, l’usine de Lomé recevra la totalité de son clinker en provenance de Scantogo, une filiale du groupe HeidelbergCement située à Tabligbo à 80 km au sud-est de Lomé.

Pour M. Éric Goulignac ce choix contribuera à l’amélioration de la balance des paiements du Togo et mettra en avant les ressources nationales sans utiliser de matières premières.

« 200 à 300 personnes travailleront sur la construction du nouveau broyeur. Il est prévu une augmentation de 30% des emplois directs à Cimtogo », a-t-il annoncé.

Les travaux d’extension de l’usine de Lomé ont démarrés le 1er décembre 2019, pour une durée de 14 mois, et seront réalisés par Ayoki et ThyssenKrupp. Avec ce nouveau broyeur, le groupe HeidelbergCiment aura investi au Togo, 250 millions de dollars en 9 ans avec une usine intégrée de clinker « Scantogo» à Tabligbo, une station de broyage « Cimtogo » à Awindjelo à Kara.

A en croire M. Goulignac « cela  montre la volonté du groupe HeidelbergCement de mettre en avant les grands axes du PND et de développer une industrie de transformation en utilisant 100% des ressources locales ».

Rappelons que le groupe HeidelbergCement est le deuxième cimentier mondial avec 58 000 employés dans 60 pays, 3 000 sites et présent sur 5 continents. Au Togo, il développe ses activités à travers trois sociétés, Granutogo, Scantogo et Cimtogo. Et le groupe a fêté ses 50 ans d’existence au Togo, en 2019.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire