Tél:+228 92 42 51 78
latest

3 janv. 2020

Togo : En plus des repas chauds, des vivres offerts aux personnes vulnérables pour la fête


En plus des repas chauds, l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) a partagé mercredi, à Sagbado, des kits alimentaires aux personnes vulnérables de la commune de Golfe 7. Une distribution pour atteindre  l’objectif d’amélioration de l’état nutritionnel des communautés pauvres du Grand Lomé.

Composés de riz, de  sardines, d’huiles et de boissons, les kits alimentaires ont été distribués à 500 personnes vulnérables, bénéficiaires de l’expérience des repas chauds dans le restaurant communautaire de Sagbado pour continuer la fête du nouvel an, à la maison.

« Les bénéficiaires se réjouissent à voir leurs réactions. Je dirais que c’est une bonne initiative. Au même moment, cette initiative a besoin d’être améliorée. Vous avez vu que les premières fois, nous n’avons servi que de la nourriture préparée. Les premiers comptes rendus ont été faits au chef de l’Etat. A partir de ces comptes rendus, il a demandé qu’on ajoute aujourd’hui, aux repas que les gens vont manger ici, des vivres pour que les gens continuent la fête à la maison », a expliqué Mazalo Katagan, directrice générale de l’ANADEB.

A en croire Mama Alipossossi, bénéficiaire du restaurant communautaire, la fourniture des repas chauds doivent se poursuivre et s’étendre aux autres quartiers du Grand Lomé.

« Je remercie le chef de l’Etat pour ce projet. Ça fait la 3e fois que je suis venue ici. On a bien mangé, on a dansé. Et aujourd’hui, on nous donne des choses à aller préparer à la maison pour nos enfants. C’est très bon et je voudrais que ça continue. Et que ça ne soit pas seulement à Sagbado, qu’on multiplie ça dans les autres quartiers. Souvent je paye les choses à crédit avant de préparer aux enfants. Durant, les 3 jours que je suis venue ici, je n’ai plus payé à crédit pour préparer », a-t-elle déclaré.

Selon Mme Katagan, après les trois premières séances tests, il sera organisé des rencontres d’évaluation sur chacun des sites des restaurants communautaires pour apprécier ensemble ce qui a été fait et trouver des solutions aux difficultés rencontrées pendant les trois jours. Ce qui nous permettrait de continuer facilement l’activité dans les prochains jours. 

Notons que la fourniture de repas chauds aux personnes vulnérables des communautés pauvres dans le Grand Lomé, est en phase d’expérimentation et vise à consolider les mécanismes d’inclusion sociale prescrite dans le Plan national de développement (PND, 2018-2022) en son axe 3. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV) et est exécutée par l’ANADEB.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire