Tél:+228 92 42 51 78
latest

6 janv. 2020

Togo: Prof David Dosseh ne croit plus en la transparence de la présidentielle

Prof David Dosseh
Au Front citoyen Togo debout (FCTD), on ne croit plus en la "transparente" de l’élection présidentielle dont le premier tour est fixé au  22 février prochain. Dans une déclaration, le porte-parole du mouvement le Prof David Dosseh met en cause la procédure de mise en place de la Cour Constitutionnelle qui selon lui, viole la loi fondamentale du Togo.

Pour cet acteur de la société civile, la Cour Constitutionnelle recomposée présente un visage douteux. De facto, elle ne peut pas proclamer les résultats définitifs de ce scrutin  qui seront acceptables par tous.

"Encore une fois nous avons le sentiment que les conditions idoines pour une élection intègre ne sont pas du tout remplies. Déjà, l’instance suprême qui définit le cadre de mise en œuvre de l’élection, je veux parler de la Cour Constitutionnelle à l’évidence, notre Cour Constitutionnelle ne répond pas à la disposition de la loi fondamentale", a-t-il expliqué.

D'après le Prof Dosseh, les conditions d'organisation des élections devraient être meilleures vu les trois années de crise politique qu’a traversé le Togo. Il est, à cet effet, de toute évidence que la prochaine élection présidentielle se tienne dans la transparence et l'équité afin qu'elle soit "acceptée par tous".

"Le jeu aujourd’hui, tout le monde le sait, les dés sont totalement pipés. L’élection est en faveur d’un seul parti", a-t-il déploré en espérant que des dispositions idoines seront prises dans les meilleurs délais.

Eza Agbévi
« PRECEDENT
SUIVANT »

1 commentaire