Tél:+228 92 42 51 78
latest

1 févr. 2020

Électrification : Près de la moitié des Togolais ont accès


Le gouvernement togolais et la Compagnie énergie électrique du Togo (CEET), depuis quelques années, convergent leurs efforts pour faciliter l’accès universel à une énergie de qualité à tous. Ceci à travers des initiatives dont les prémices sont déjà perceptibles avec un taux d’électrification non négligeable.
 
Ces réformes, programmes et projets notamment Cizo, entrepris par le gouvernement,  ont permis au Togo de faire des bonds en matière d’électricité. En effet, le taux d’électrification est passé de 18% en 2005 à 48% en 2019. Beaucoup de localités du pays ont bénéficié de l’extension de l’électrification et de l’installation des lampes solaires à travers le projet Cizo.

D’après les données du ministère des mines et de l’énergie, en 2016, le taux d’électrification au Togo était en moyenne de 35% avec une disparité remarquable dans les zones rurales et semi-urbaines. Ceci pour des raisons liées aux coûts d’installation du compteur qui atteignent 120.000 francs CFA en fonction des localités.

Pour relever ce défi, l’État a mis en place un tarif social de l’énergie et a également initié le projet Cizo pour rendre accessible l’électricité à plus de 300.000 foyers d’ici 2022.

Toujours dans la perspective de facilitation d’accès à l’énergie pour tous, le gouvernement a,  en septembre 2019, soutenu la CEET dans une démarche de  digitalisation des demandes de raccordement Moyenne tension (MT) avec la mise en place d’une plateforme numérique orientée vers les clients. Cette digitalisation permet aux opérateurs économiques de gagner du temps, d’éviter les tracas administratifs et d’éventuels déplacements d’introduction de  leur demande de raccordement.

Au titre des initiatives du gouvernement pour rendre accessible l’énergie électrique  à tous, on note le Projet d’extension du réseau électrique de Lomé (PREL), les Réformes et investissements dans le secteur de l’énergie au Togo (RISET), l’inauguration d’un nouveau réseau de raccordement de deux cents (200) habitations et l’'installation de soixante (60) lampadaires à Abobo (localité située à plus de 35km de Lomé) pour un coût global de 120 millions de francs CFA.

Il faut noter que le Togo envisage atteindre un taux d’électrification de 50% en 2020 et 90% en 2030.

Elom KPOGLI (stagiaire)
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire