Tél:+228 92 42 51 78
latest

19 févr. 2020

Jean-Pierre Fabre: "À défaut d'argent, on met beaucoup d'énergie"

Jean-Pierre Fabre
Candidat de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) à la présidentielle du 22 février, Jean-Pierre Fabre a fait le point mardi, à Lomé, sur le déroulement de sa campagne électorale entamée, depuis 12 jours. Au cours de sa rencontre avec la presse, le leader du parti orange a dénoncé les entraves du pouvoir de Lomé, à sa campagne.

Selon Jean-Pierre Fabre, le régime de Faure Gnassingbé a tout mis en œuvre pour empêcher l’ANC de battre convenablement campagne sur l’ensemble du territoire national.

« Nos militants ont été victimes d'agressions violentes notamment à Bassar, Sotouboua … et des tracasseries à Agou, également où le site retenu par le bureau local de l'ANC a été déclaré occuper pour toute la période des campagnes », informe Jean-Pierre Fabre.

A en croire Jean-Pierre Fabre, malgré les intimidations du pouvoir de Lomé, les populations n’ont pas manqué de réserver un accueil chaleureux à la délégation de l’ANC partout où, elle est passée.

Satisfait de l'accueil des populations, M. Fabre annonce qu’il gagnerait la présidentielle du 22 février 2020.

« Je veux gagner l’élection présidentielle », a-t-il déclaré.

Pour le maire de Golfe 4, l’ANC se bat avec le peu de moyens dont elle dispose pour garantir l’alternance aux Togolais le 22 février 2020.

« À défaut d'argent, on met beaucoup d'énergie », a-t-il rassuré.

Rappelons que le meeting du parti prévu au Stade municipal de Lomé a été interdit pour motif que le stade n’est réservé qu’aux manifestations sportives et culturelles.

Aimé ATTI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire