Tél:+228 92 42 51 78
latest

26 févr. 2020

Présidentielle 2020: Ce que cache la sortie de l’ambassade des États-Unis au Togo

Eric Stromayer
L’ambassade des États-Unis au Togo ne serait-t- il pas en train de jouer avec l’avenir du peuple togolais ? C’est la grande interrogation qui taraude l’esprit à la vue d’un communiqué publié mercredi demandant à la Commission électorale nationale indépendante de publier les résultats du scrutin présidentiel du 22 février bureau de vote par bureau de vote. 
 
Quelques jours après la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle, les États-Unis (USA) disent encourager la CENI à travailler de manière constructive avec toutes les parties pour traiter toute réclamation concernant toute irrégularité constatée le jour du scrutin.

« Une mesure que le gouvernement du Togo pourrait prendre pour accroître la transparence est de publier les résultats bureau de vote par bureau de vote afin d’accroître la confiance de tous les résultats finaux » ajoutent-ils.

Cette sortie, pour le moins qu’on puisse dire laisse à désirer et suscite beaucoup d’interrogations. Nous n’allons pas  parler tout de suite d’une ingérence extérieure. Plutôt nous nous étonnons que l’ambassade des USA se retire de la dynamique du  Groupe des 5 pour publier seul un communiqué provocateur.

Le document qui n’est nullement porté par le département américain laisse entrevoir qu’Eric Stromayer fait le redresseur de torts de National Democratic Institute (NDI), une structure américaine, dont la seule intention était de vouloir pervertir le processus électoral auquel ont pris part 7 candidats sous l'œil scrutateur, non partisan et professionnel de plus de 26 missions d'observations internationales pour 286 observateurs et de plus 33 associations togolaises de la société civile pour plus de 3.000 observateurs.

En effet, le gouvernement  a eu à refuser l’observation d’élection au NDI  pour une prétendue assistance technique, non autorisée et donc frauduleuse. La structure n’a guère formulé une demande d'accréditation pour l'observation électorale en République Togolaise, encore moins pour la compilation des résultats, attributions dévolues à la CENI conformément aux lois électorales en vigueur au Togo mais elle était arrivée dans le pays sous le couvert de la Concertation Nationale de la Société Civile du Togo (CNSC Togo). 

Qu’à cela ne tienne ce que demande l’ambassade est infaisable. La proclamation des résultats bureau de vote par bureau de vote n’est pas prévue par le code électoral togolais.

Comme le confiait la Présidence togolaise à nos confrères de Togobreakingnews.info, les résultats bureaux de vote par bureaux de vote existent et celui qui veut n’a qu’à les consulter.

Elom KPOGLI  
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire