Tél:+228 92 42 51 78
latest

25 févr. 2020

Togo : L’ANC dénonce une parodie d’élection et lance un appel à ses militants


L’Alliance nationale pour le changement (ANC) parle la même langue que le candidat de la dynamique Mgr Kpodrzo. Le parti de Jean-Pierre Fabre conteste également la réélection de Faure Gnassingbé. Dans une nouvelle sortie lundi, il a indiqué que les chiffres provisoires communiqués par la CENI sont fabriqués de toute pièce.
  
Dans un communiqué, le parti orange dont le candidat Jean-Pierre Fabre arrive en 3ème position, après la proclamation provisoire des résultats par la CENI, dénonce un  nouveau coup de force électoral perpétré sans la moindre retenue, exactement comme ce fut le cas pour les cinq derniers scrutins présidentiels au Togo.

« Ce score fantaisiste, manifestement fabriqué, a été préparé par la violence et la fraude sans compter un cadre électoral et institutionnel fortement partisan et antidémocratique, l’utilisation illégale des moyens de l’Etat par le candidat du parti au pouvoir, la rétention du financement public de la campagne des candidats de l’opposition » a dénoncé l’ANC.

Selon l’ANC sur toute l’étendue du territoire national, les populations ont assisté à des bourrages d’urnes, à la falsification des procès-verbaux et à des voies de fait contre les délégués de l’opposition dans les centres et bureaux de vote.

« Il s’agit, ni plus ni moins, d’un nouveau coup de force électoral perpétré sans la moindre retenue, exactement comme en 1998, 2003, 2005, 2010 et 2015, par le RPT/UNIR, accoutumé aux pratiques électorales iniques et discriminatoires et aux violations délibérées de la Constitution et des lois, pour se maintenir au pouvoir », a souligné le parti de l’ex chef de fil de l’opposition.

Ne digérant toujours pas son score au scrutin de samedi dernier, l’ANC rappelle à ses militants et sympathisants que l’heure n’est pas au découragement et que cette élection n'est qu'une étape de la lutte.

Rappelons que l’ANC était le premier  parti politique qui a annoncé que les premières tendances du scrutin du 22 février au Togo placent en tête les candidats de MPDD et d’UNIR. 

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

2 commentaires