Tél:+228 92 42 51 78
latest

26 févr. 2020

Togo : Les mises en garde de Bawara à l’encontre de Mgr Kpodzro et Kodjo

Gilbert Bawara
Le gouvernement togolais ne voit pas d’un bon œil, la manifestation de rue de vendredi, annoncée par la dynamique Kpodzro pour contester la réélection de Faure Gnassingbé. Pour Gilbert Bawara, ministre de la fonction publique, du travail et de réforme administrative, les autorités seront sans pitié, si Mgr Philippe Fanoko Kpodzro et son candidat, Agbéyomé Kodjo venaient à poser des actes contraires à l’ordre public.
 
Dans une sortie médiatique mercredi, le ministre Gilbert Bawara a prévenu que la loi s’appliquera de la manière la plus ferme, qu’on soit un ancien premier ministre ou un prélat émérite.

« S’ils s’amusaient à vouloir poser des actes qui sont contraires à l’ordre public et à la loi, la réaction des autorités compétentes sera ferme », a-t-il promis.
A en croire M. Bawara, la dynamique Kpodzro doit accepter sa défaite.

« Les deux  personnages devraient tirer un certain nombre de conséquences et d’enseignements par rapport au désintérêt que les citoyens sont en train de manifester à leur égard. Les Togolais vaquent à leurs occupations », a-t-il moqué.

Par ailleurs Gilbert Bawara a exhorté le prélat à prier pour la paix au lieu de semer la confusion au Togo.

« A cet âge-là, avec les responsabilités religieuses qu’il a jouées, nous aurions aimé qu’il soit là en train de méditer et de prier pour la paix dans le pays et non pas qu’il devienne un élément d’agitation et quelqu’un qui œuvre pour le désordre et la confusion », a-t-il conseillé.

Notons que selon les résultats publiés par la CENI, Faure Gnassingbé, le président sortant gagne la présidentielle du 22 février avec 72,36%, suivi d’Agbeyomé Kodjo, candidat soutenu par Mgr Kpodzro avec 18,34%.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire