Tél:+228 92 42 51 78
latest

1 févr. 2020

Togo : L’INAM travaille à la couverture maladie des femmes des marchés

Myriam Dossou-d’Almeida
Plus rien n’arrête l’Institut national d’assurance maladie (INAM) dans sa volonté d’étendre la couverture maladie aux différentes couches sociales du Togo. Pour preuve, vendredi, Myriam Dossou-d’Almeida, directeur général de l’INAM a échangé avec un premier groupe des femmes des marchés de Lomé, sur les modalités de leur prise en charge par l’institut assurantiel.
 
Selon Myriam Dossou-d’Almeida, cette rencontre qui fait suite à celle des femmes des marchés de Kara vise la consolidation du mandat social du chef de l’Etat par l’assurance maladie.

«Le message est le même et ce n’est pas qu’une envie de l’INAM. Nous sommes dans la continuité du mandat social du Chef de l’État. Autant le régime des fonctionnaires s’est mis en place pendant trois ans, autant nous avons initié depuis 2015 pour étendre progressivement la couverture maladie à toute la population à la demande du Président de la République et du gouvernement », a-t-elle déclaré.

A en croire Mme Dossou d’Almeida, la prise en charge de ces différents groupes socioprofessionnels tiendra compte des capacités des uns et des autres pour une couverture correspondant à leurs besoins.

«L’assurance maladie, c’est bien entendu un coût. En mettant ensemble les couches socioprofessionnelles, il s’agit de tout faire pour que le coût soit abordable pour chacun », a-t-elle rassuré.

La rencontre de Lomé, a permis à l’INAM de recenser les besoins des commerçantes, de réfléchir au panier de soins et aux modalités de prise en charge.

Saluant l’initiative de l’INAM, les femmes des marchés de Lomé ont souhaité l’aboutissement de la démarche pour leur couverture maladie.

Pour Komigan Adogli, chef département des délégations à INAM, d’autres rencontres sont annoncées avec les représentantes de ces commerçantes pour définir le panier et les cotisations.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire