Tél:+228 92 42 51 78
latest

4 mars 2020

Agbéyomé Kodjo : "Les pressions à la fois intérieur et extérieur seront telles que Faure Gnassingbé sera obligé de restituer le pouvoir au vrai vainqueur"

Agbéyomé Kodjo
Agbéyomé Kodjo, le candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro ne décolère pas. Bien que la Cour constitutionnelle ait proclamé mardi, les résultats définitifs de l’élection présidentielle du 22 février, le président du MPDD rejette toujours les résultats donnant Faure Gnassingbé, gagnant du scrutin avec un score de 70,78% et appelle les Togolais à la désobéissance civique pour réclamer leur victoire usurpée.
 
Crédité de 19,46% des suffrages, l’ancien premier ministre a de nouveau rejeté mercredi, les résultats de la présidentielle et dénoncé le holdup opéré par le parti au pouvoir qui a usé de la fraude, la violence et la falsification des chiffres pour pervertir la vérité des urnes.

« Les forces de la Dynamique Mgr Kpodzro rejettent les résultats annoncés et dénoncent un holdup opéré par le parti au pouvoir qui a usé de la fraude, la violence et la falsification des chiffres pour pervertir la vérité des urnes. Aucun observateur ne peut croire au score de 70,78% attribué au Chef de l’Etat sortant, contesté pour sa posture de monarque à la tête d’une dynastie familiale, son 4e mandat et son bilan », a déclaré Agbeyomé Kodjo.

Estimant être le « véritable vainqueur » de l’élection présidentielle, Agbéyomé Kodjo exige le rétablissement de la « vérité des urnes » à travers « la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote » et le transfert du pouvoir « au véritable vainqueur ».

Selon la dynamique Mgr Kpodzro, le peuple Togolais doit rester mobilisé pour défendre son vote et sa victoire par les moyens légaux et conformément à l’article 150 de la Constitution togolaise.

« Le destin du Togo et l’avenir de son vaillant peuple ne peuvent pas être confisqués par une poignée d’individus qui utilisent les moyens et attribut de l’Etat pour perpétuer leur règne… avec la complicité des prédateurs extérieurs qui font leurs affaires sur le dos des pauvres citoyens togolais », a indiqué la Dynamique Mgr Kpodzro.

Par ailleurs, Agbéyomé Kodjo promet le rétablissement de la vérité des urnes devant lui permettre d’exercer le pouvoir d’État.

« Nous poursuivons également sur le plan diplomatique. Les pressions à la fois intérieur et extérieur seront telles que Faure Gnassingbé sera obligé de restituer le pouvoir au vrai vainqueur… Moi je n’ai pas peur de la prison et personne ne viendra m’impressionner avec. Ce nouveau coup de force électoral ne passera pas », a-t-il déclaré.

Rappelons que mardi, la Cour constitutionnelle a donné Faure Gnassingbé vainqueur du scrutin du 22 février et celui-ci prêtera serment en mai prochain, pour son 4e mandat de cinq (5) ans.

Edem KOAMI
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire