Tél:+228 92 42 51 78
latest

10 mars 2020

Climat des affaires : Le Togo réforme davantage en raccordement à l’électricité


Le Togo ne dort pas sous ses lauriers. Après le score éclatant du dernier classement Doing Business de la Banque Mondiale, le pays poursuit les réformes économiques. Sur  l’indicateur raccordement à l’électricité par exemple, de nouvelles dispositions sont prises par les autorités nationales.
 
Les nouvelles réformes opérées par le gouvernement togolais en rapport avec le  raccordement à l’électricité sont relatives à la possibilité de se raccorder à une puissance comprise entre 40 et 200 KVA sans construction de poste de transformateur privé, au  remboursement de l’avance sur consommation, à la publication des coûts estimatifs de raccordement au réseau pour les clients industriels, à l’amélioration des valeurs des indicateurs sur le réseau de distribution de l’énergie électrique et à la dématérialisation complète du processus de demande de raccordement en moyenne tension. 

Dans les faits, on note que la réhabilitation et le renforcement du réseau électrique de distribution de Lomé entreprit ces derniers temps par la CEET permettent aux clients grandes entreprises dont la puissance varie entre 40 et 200 KVA d’être raccordés sans construction de poste de transformateur privé.
En 2019, sur 35 raccordements, 29 sont raccordés à partir des transformateurs publics sans construction de poste transformateur privé, soit 83% des raccordements.

Par décision n°001DG/CEET/2020, portant remboursement des avances sur consommation relative au contrat de fourniture d’énergie électrique en moyenne tension, la CEET donne la possibilité aux opérateurs économiques, le remboursement de la totalité de leur avance sur consommation.

Le bénéfice de ce remboursement est subordonné à un paiement mensuel régulier par l’abonné, à date échue de ses factures d’énergie électrique et autres sommes et frais dus, sur une période de trois (03) années.

Les informations relatives aux coûts estimatifs des différents raccordements en réseau MT ou BT sont disponibles sur le site de la CEET. Cette disposition permet de renforcer la transparence dans les différentes procédures de demande de raccordement à la CEET.

Les données SAIFI et le SAIDI sont déterminés à partir des données d’interruptions relevées dans les registres du Bureau Central de Commande (BCC) de la CEET.

De même, il y a en place une plateforme électronique de demande de raccordement en Moyenne Tension. Après soumission de la demande, un numéro de dossier est attribué automatiquement au dossier et le client est contacté dans un délai de 24heures pour visite de chantier.

Le paiement en ligne des frais de raccordement est opérationnel et sera étendu bientôt à mobile paiement. Le délai moyen de raccordement Moyenne Tension est de 15 jours.

Soulignons que sur  l’indicateur raccordement à l’électricité, le Togo qui était 105è un an plus tôt, a gagné quelques places pour occuper 99è rang mondial, dans le rapport Doing Business 2020.

Thierry AFFANOUKOE
« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire